Libération

Volonté de l’OSCE d’élever le niveau de son partenariat avec le Royaume

12/07/2018 Libé

Pour le président de l'Assemblée parlementaire, le Maroc est un modèle à suivre

Le président de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), George Tsereteli, a souligné la volonté de l'Assemblée de hisser le niveau des relations de partenariat avec le Maroc, considérant le Royaume comme un "modèle à suivre" dans le bassin méditerranéen.
Lors d'une réunion tenue dimanche au siège du Parlement allemand avec les membres de la Chambre des conseillers Mohamed Bakouri et Abdelkarim El-Hamss, le président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE a mis en avant la visite effectuée en juin dernier au Maroc par la délégation du Secrétariat général de l'Assemblée parlementaire pour examiner les aspects organisationnels relatifs à la tenue au Maroc de la 18ème session d'automne de l'Assemblée parlementaire.
Le responsable européen a souligné les potentialités énormes dont dispose la ville de Marrakech pour abriter cette manifestation, indique un communiqué de la Chambre. Il a également salué l'intervention de Mohamed Bakouri devant la commission permanente de l'Assemblée parlementaire de l'Organisation, samedi dernier à Berlin, et dans laquelle il a appelé à déployer davantage d'efforts pour soutenir la paix dans la région et promouvoir la coopération entre les Etats membres dans les domaines de l'économie, de la sécurité et de la migration.
Pour sa part, Mohamed Bakouri s'est félicité des efforts constants déployés pour renforcer la coopération entre l'Organisation et ses partenaires méditerranéens, dans la perspective de résoudre les problèmes qui se posent et de relever les défis auxquels est confrontée la région.
De son côté, Abdelkarim El-Hamss a relevé que la section de la Chambre des conseillers a mis en place un plan d'action visant la promotion de son partenariat avec l'Assemblée parlementaire de l'OSCE sur une période de trois ans, l'objectif étant d'obtenir l'adhésion au sein des commissions de l'Assemblée parlementaire et de promouvoir la relation avec le Parlement marocain, en vue de la hisser à un partenariat avancé et d'organiser dans le Royaume une session permanente de l'Assemblée.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :