Libération
Volonté commune du Maroc et du Monténégro de booster leurs relations bilatérales

Habib El Malki reçu à Podgorica par le président de la république, le chef du gouvernement, le président du Parlement et le secrétaire d'Etat aux Affaires politiques

27/06/2018

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a été reçu lundi à Podgorica par le président du Monténégro, Milo Djukanovic, entrevue lors de laquelle les deux parties ont évoqué les moyens de renforcer les relations de coopération entre le Maroc et le Monténégro.
Dans une déclaration à la MAP recueillie à l'issue de cette audience, il a indiqué que le président du Monténégro s'est félicité de l'excellence des relations entre les deux pays, saluant le rôle de leadership joué par le Maroc dans la région méditerranéenne et en Afrique, tout particulièrement dans la consolidation de la sécurité et la paix dans certaines régions d'Afrique.
Lors de cette entrevue tenue en présence notamment de l'ambassadeur du Maroc en Serbie et au Monténégro, Mohamed Amine Belhaj, Milo Djukanovic a cité comme un modèle l'approche marocaine dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la drogue ainsi que le trafic des êtres humains, notant que la visite du président de la Chambre des représentants au Monténégro revêt une importance particulière sur le plan de la consolidation des relations bilatérales, évoquant, à ce propos, les liens qui existaient entre le Royaume du Maroc et l'ex-Yougoslavie, ce qui représente, pour lui, un acquis important qu'il convient de conserver.
Il s'est aussi félicité de la signature d'une convention de coopération entre les Parlements des deux pays, relevant le rôle de cet instrument dans la promotion et la relance de la dynamique des relations bilatérales. Et de faire remarquer qu'il existe de nombreuses opportunités de partenariat entre les deux pays, surtout dans les domaines du transport maritime, les ports, le tourisme ou encore les énergies renouvelables, filière où le Maroc s'impose désormais comme un leader dans la région.
Le président monténégrin a suggéré, à cet effet, la conclusion d'une convention de coopération économique, se félicitant de la proposition portant sur la création d'un conseil des affaires maroco-monténégrin et aussi l'organisation du 22 au 28 juin courant de la semaine culturelle du Maroc au Monténégro. Il a annoncé, à ce propos, qu'il veillera de même à faire découvrir la culture de son pays au Maroc.
Tout en évoquant le processus d'adhésion du Monténégro à l'OTAN ainsi que les avancées réalisées pour l'admission de son pays à l'Union européenne (UE), il a mis en avant le fort potentiel économique du Monténégro, un pays des plus dynamiques dans la région des Balkans sur les plans de la croissance et du revenu par habitant, ce qui représente, pour lui, un atout pour l'UE.
Milo Djukanovic a aussi chargé Habib El Malki de transmettre ses salutations et remerciements à S.M le Roi Mohammed VI pour les félicitations que le Souverain lui a adressées à l'occasion de son élection, tout en saluant la politique du Souverain sur les plans national et international.
Pour sa part, Habib El Malki a souligné que les deux pays partagent les valeurs de tolérance, de paix, l'ouverture et la défense des droits de l'Homme, ce qui explique le respect dont bénéficient les deux pays sur le plan international. Il a également salué le rôle du Monténégro en faveur de la stabilité dans la région, ayant réussi à conserver d'excellentes relations avec les pays voisins.
Il a également déclaré que le Maroc, pays qui entretient un partenariat stratégique avec l'UE et assumant également un rôle de leadership en Afrique, ne peut que soutenir la candidature du Monténégro pour son adhésion à l'Union européenne.
Il n'a pas aussi manqué de souligner la nécessité de tirer profit de l'excellence des relations politiques entre le Maroc et le Monténégro pour booster leur coopération économique et leurs échanges commerciaux, surtout par la signature d'une convention économique globale et la création d'un Conseil d'affaires maroco-monténégrin.  Et d'évoquer en conclusion la proposition commune avec son homologue monténégrin portant sur la création de deux groupes parlementaires d'amitié, destinés à constituer une force de propositions et un outil d'accompagnement pour l'essor de la coopération bilatérale.
 

Habib El Malki et Dusco Markovic, chef du gouvernement monténégrin.
Habib El Malki et Dusco Markovic, chef du gouvernement monténégrin.
Le président de la Chambre des représentants a eu le même jour des entretiens à Podgorica avec le chef du gouvernement monténégrin, Dusko Markovic, axés sur le resserrement des relations de coopération économique et la promotion des échanges commerciaux au même niveau de l'excellence des relations politiques bilatérales.
Lors de cette entrevue, il a relevé l'existence d'opportunités de coopération bilatérale, surtout dans les domaines de l'agriculture, la gestion des ressources hydriques, les ports ainsi que les énergies renouvelables, insistant sur la nécessite d'associer le secteur privé dans cet élan et aussi de créer un conseil des affaires regroupant les opérateurs des deux pays.
Il a aussi donné un exposé sur les grands chantiers de réforme menés au Maroc dans le but de booster l'économie, améliorer le niveau de vie des Marocains et promouvoir une économie verte, évoquant les choix stratégiques du Royaume dans son ambition de renforcer ses partenariats avec l'Union européenne et les pays africains, étant un pays garant de la stabilité dans la région.
Pour sa part, Dusco Markovic a d'emblée mis en avant l'importance de cette visite dans la consolidation des relations bilatérales d'autant que les deux pays partagent la même volonté de tirer vers le haut leur coopération dans tous les domaines.
Il a également noté l'existence d'énormes opportunités de coopération bilatérale, notamment dans les secteurs du tourisme, le transport maritime et aérien ainsi que les énergies renouvelables, estimant que le Maroc et le Monténégro ont en commun des intérêts économiques importants et qu'il convient de capitaliser sur l'excellence des relations politiques pour tirer vers le haut le volume des échanges commerciaux entre les deux pays.
Le chef du gouvernement monténégrin a exprimé, en l’occasion, le désir de son pays de profiter de l'expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables et aussi promouvoir la coopération dans des secteurs de production, la gestion des ressources hydriques ainsi que le tourisme.
Il n'a pas manqué de saluer le rôle du Maroc au sein de la communauté internationale pour la promotion de la paix et la stabilité ainsi que la lutte contre le terrorisme, déclarant que son pays est disposé à oeuvrer avec le Maroc pour la promotion de la culture de la paix sur les plans bilatéral et international.
Dusco Markovic a aussi salué l'organisation du 22 au 28 juin courant de la semaine culturelle du Maroc au Monténégro, relevant l'importance de cet événement dans la promotion de l'image et de la culture du Maroc auprès des Monténégrins.

Le président de la Chambre des représentants et son homologue  du Monténégro, Ivan Brajovic
Le président de la Chambre des représentants et son homologue du Monténégro, Ivan Brajovic
A signaler, par ailleurs, que le président de la Chambre des représentants et le président du Parlement du Monténégro Ivan Brajovic, ont souligné la nécessité de hisser les relations bilatérales notamment dans le domaine économique au niveau des excellentes relations politiques entre les deux pays.
Habib El Malki a souligné à ce propos que le Maroc et le Monténégro partagent de nombreuses valeurs et sont animés par la même volonté de voir la paix régner dans leurs régions et dans le monde, ajoutant que le Maroc est un pilier essentiel de la stabilité en Afrique et le Monténégro joue un rôle fondamental dans la stabilité de la région des Balkans, deux rôles clés à même de contribuer à assurer la paix dans la région méditerranéenne et à un monde plus stable et plus prospère.
Le président de la Chambre des représentants a indiqué que l'adhésion de Monténégro à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et son aspiration à adhérer à l'Union européenne témoignent des réussites accomplies par ce pays après son indépendance en 2006.
Il a ajouté que le Monténégro dispose des critères à même de lui permettre d'adhérer à l'Union européenne, eu égard notamment à son rôle de garant de la stabilité, affirmant que le Maroc soutient cette adhésion.
Habib El Malki a également appelé à la création d'un Conseil d'affaires entre le Maroc et le Monténégro afin que le secteur privé puisse jouer son rôle dans le renforcement des relations entre les deux pays qui disposent d'opportunités prometteuses dans le domaine économique et commercial, mettant l'accent sur la nécessité de continuer à raffermir les relations entre les deux pays.
Il s'est félicité de la nouvelle dynamique que connaissent les relations entre les deux pays, en particulier dans le domaine du tourisme et du transport aérien et maritime, appelant à explorer les possibilités de coopération notamment dans les domaines de l'agriculture, de l'environnement et des énergies renouvelables.
Habib El Malki a en outre souligné l'importance du rôle de la coopération parlementaire. A cet égard, les deux parties ont décidé la création de deux groupes d'amitié parlementaire à la Chambre des représentants et au Parlement du Monténégro, afin de se doter d'un outil pour impulser les relations politiques entre les deux pays.
Les deux parties ont aussi mis à profit ces entretiens pour aborder plusieurs questions d'actualité internationale en particulier la question migratoire.
A cet égard, Habib El Malki a souligné la nécessité de remédier aux causes de l'immigration avec en premier lieu la réalisation du développement dans les pays émetteurs de migrants et le règlement des conflits dans la région méditerranéenne, laquelle, a-t-il dit, connaît le plus grand nombre de conflits et les plus dangereux dans le monde.
Pour sa part, le président du Parlement de Monténégro a souligné que le Maroc et le Monténégro partagent de nombreuses valeurs et une convergence de vues concernant nombre de questions régionales et internationales, relevant l'importance du protocole de coopération signé entre les Parlements des deux pays pour le développement et le renforcement de leurs relations distinguées.
Il a ajouté que les deux pays jouent un rôle important en matière de stabilité et de sécurité dans leurs régions respectives, mettant en exergue le rôle du Maroc au niveau de la coopération africaine et en matière de lutte contre le terrorisme, ainsi que la consécration des valeurs de paix et de stabilité dans la région.
Le protocole de coopération signé par Habib El Malki et Ivan Brajovic, vise à raffermir la coopération parlementaire à travers notamment la mise en place de groupes de travail parlementaire et de groupes d'amitié ainsi que l'échange de visites et la coordination au niveau des groupements régionaux et internationaux.
Les deux parties ont également décidé d'organiser en alternance tous les deux ans, des journées parlementaires maroco-monténégrines consacrées à la sécurité méditerranéenne.
 

Entretien entre le président du parlement et Zoran Jankovic, secrétaire d’Etat  aux Affaires étrangères
Entretien entre le président du parlement et Zoran Jankovic, secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères
Habib El Malki a d'autre part eu des entretiens avec Zoran Jankovic, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères portant sur nombre de questions relatives à la coopération économique et politique entre les deux pays.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :