Libération

Vers le raffermissement des relations maroco-croates

Habib El Malki : Le Maroc et la Croatie sont en phase d’établissement de solides relations stratégiques

11/02/2019

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, s'est entretenu, vendredi au siège de la Chambre à Rabat, avec la vice-Première ministre, ministre des Affaires étrangères croate, Marija Peja inovié Burié.
Au début de cette entrevue qui s'est déroulée en présence de l'ambassadeur de Croatie à Rabat, le président de la Chambre a affirmé la qualité des relations entre les deux pays, qui partagent les mêmes valeurs. « Les liens entre les deux pays connaissent une forte dynamique positive», a-t-il exprimé, en saluant l’échange de visites effectuées entre les responsables des deux pays, et leur souci de coordination des positions au niveau de la scène internationale. Et d’ajouter que le Maroc et la Croatie sont en phase d’établissement  de solides relations stratégiques qui soient au service des deux Etats et peuples.
A cette occasion, il a salué le vote des parlementaires croates au Parlement européen en faveur de l'accord agricole entre le Maroc et l'Union européenne, rappelant le Statut avancé dont jouit le Maroc, et les solides relations de coopération qu’il entretient avec l'UE dans des domaines vitaux tels que l'économie, le commerce, la culture, la sécurité et autres.
Dans le même contexte, il a réitéré son appel à l’évaluation de l’actuel partenariat entre les deux parties dans le cadre du statut avancé, en vue d’explorer de nouvelles pistes de coopération.
Habib El Malki a souligné le coût élevé de l'absence d'intégration du grand Maghreb, dans un contexte international caractérisé par la mondialisation nécessitant la formation de grands blocs, attirant l’attention sur le fait que le Maroc a présenté un plan d'autonomie en tant que solution réaliste et définitive à ce différend, et dans le cadre de la légalité internationale, afin de résoudre ce conflit artificiel autour du Sahara marocain.
Au niveau parlementaire, le président de la Chambre des représentants a exprimé son intention de donner une nouvelle dynamique à la coopération entre les deux institutions législatives, en renforçant la coordination et la concertation entre les deux groupes d’amitié parlementaire Maroc-Croatie, et a invité son homologue croate à effectuer une visite de travail dans notre pays, qui sera l’occasion de discuter des moyens de renforcer les relations bilatérales entre les deux pays, afin de mieux servir leurs intérêts communs.
Pour sa part, la ministre des Affaires étrangères croate, Marija Peja inovié Burié, a expliqué que même si les relations diplomatiques entre les deux pays demeurent relativement récentes, les relations entre les deux peuples s’étendent depuis des siècles. «Les relations bilatérales sont très bonnes au niveau politique et nous cherchons à les améliorer sur le plan économique», a-t-elle exprimé.
Elle a, par ailleurs, souligné que la Croatie, en tant que membre de l’UE, veille à la consolidation du partenariat entre l’UE et le Royaume du Maroc, mettant en exergue les défis que connaissent l’Europe et l’espace méditerranéen en particulier, relatifs à l’immigration, l'extrémisme, le terrorisme, l'insécurité et l'instabilité. Et d’ajouter que sa visite actuelle contribuera au développement des relations entre les deux pays, et ce, à travers la signature d’importantes conventions, notamment dans les domaines du tourisme, des nouvelles technologies, des énergies renouvelables, des industries et autres.

​Réunion du Bureau de la Chambre des représentants
Le Bureau de la Chambre des représentants a tenu sa réunion hebdomadaire jeudi 7 février sous la présidence du président de cette institution législative, Habib El Malki. 
Lors de cette réunion, il s’est penché sur des sujets concernant le contrôle parlementaire, la législation et les relations extérieures.
Concernant le contrôle parlementaire, il a fixé l’ordre du jour de la séance du lundi 11 février consacré au volet économique, à l’infrastructure, à l’intérieur, aux affaires extérieures, ainsi qu’aux Habous et affaires islamiques. Il a également pris acte et soumis au gouvernement les demandes qui s’inscrivent dans la cadre de la prise de parole dans un sujet important et d’actualité en vertu de l’article 152 du règlement intérieur.
Il a aussi débattu des missions d’information et décidé de renforcer cet aspect de contrôle parlementaire en se dotant d’une structure administrative spécialisée. Le Bureau a également approuvé la demande des commissions des infrastructures d’effectuer une mission d’information à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. 
S’agissant du volet de la législation, le Bureau de la Chambre des représentants a pris connaissance et soumis aux commissions spécialisées nombre de  propositions de loi modifiant et complétant plusieurs lois organiques relatives aux collectivités territoriales, la loi relative aux finances locales, le Code du travail, ainsi que des propositions de loi concernant la question des langues, la protection de l’environnement, la création d’une agence nationale Khettaras, le fonds d’entraide familiale et de la fonction publique. 
A cet égard, il a mis l’accent sur l’importance de ces propositions présentées par toutes les composantes de la première Chambre et qui répondent aux besoins législatifs et sociétaux.
En ce qui concerne les séances plénières, le Bureau a décidé de tenir des séances consacrées à la législation les 12 et 13 février, tout en assurant que la séance du mercredi 13 février sera celle de clôture de cette session législative.
Par ailleurs, le Bureau de la Chambre des représentants a souligné l’importance des congrès et des manifestations internationales auxquels prendra part la première Chambre vu qu’elle est membre de  ces instances ou de leurs commissions spécialisées. Dans ce sens, il a été décidé de participer, entre autres, au congrès régional de l’Union interparlementaire, aux réunions du Réseau des femmes parlementaires de l'Assemblée parlementaire de la Francophonie et à la Commission des questions politiques et de la démocratie ainsi qu’à celle de l'égalité et de la non-discrimination au sein de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe.

Vers la création du Prix de la presse parlementaire
 
Le Bureau de la Chambre des représentants a donné, jeudi lors de sa réunion hebdomadaire, son aval pour la création du Prix de la presse parlementaire dans un cadre de concertation avec les établissements professionnels compétents.
Cette distinction est prévue dans l’article 136 du règlement intérieur de la Chambre des représentants, stipulant que le prix de la presse parlementaire doit être décerné annuellement et que sa procédure est fixée par décision du Bureau de ladite Chambre.
Selon un communiqué de la Chambre des représentants, le Bureau de la Chambre a, également, examiné les documents référentiels et juridiques encadrant la création de la Chaîne parlementaire, donnant son aval à la réalisation de ce projet et assurer l'ensemble des garanties pour son succès dans les plus brefs délais.
Le communiqué souligne l'importance de ce projet pour la promotion de la communication entre l’institution législative et les citoyens.  


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :