Libération

Vers le lancement du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine

Réunion à Rabat entre Habib El Malki, Hakim Benchamach et Jorge Pizarro Estéban Soto

14/02/2020

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamach et le président du Parlement latino-américain, Jorge Pizarro Estéban Soto, ont tenu, mercredi à Rabat, une séance de travail consacrée aux moyens de lancer le Forum parlementaire Afrique-Amérique latine.
Les parties ont convenu de mettre en place une unité administrative chargée de faciliter et d'intensifier les contacts entre les Parlements le Forum, et d'organiser un colloque auquel participeraient les présidents des Parlements d'Afrique, d'Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que le premier Forum fondateur de ce rassemblement pour discuter des défis communs auxquels font face les pays des deux continents.
Dans une allocution, Habib Malki a mis l'accent sur les efforts déployés pour faire aboutir ce projet essentiel qui vise à bâtir de nouveaux liens entre les deux continents, indiquant que cette initiative se trouve dans un stade avancé dans l'organisation, ce qui confirme le sérieux de toutes les parties prenantes.  
Habib El Malki a considéré l'Amérique latine comme un «continent émergent», compte tenu de son potentiel économique et démographique, ainsi que de son poids civilisationnel, comme c'est le cas pour l'Afrique eu égard aux transformations qu'elle connaît en matière de démocratie et de droits de l'Homme, estimant que les deux continents joueront un rôle fondamental dans l'avenir.
De son côté, Hakim Benchamach a souligné les relations solides qui existent entre le Maroc et les pays d'Amérique latine et des Caraïbes, qui évoluent progressivement vers un partenariat solide, expliquant que cette réunion vise à discuter des développements de la mise en œuvre d'une initiative qui revêt une importance capitale.  
Hakim Benchamach a également exprimé l'ambition du Parlement marocain de convenir des moyens de mise en œuvre du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine et Caraïbes en tant que réalité politique dans les relations internationales, relevant que cette réunion traduit la volonté politique des parties de s'engager et de se mobiliser pour concrétiser ce projet et surmonter les difficultés liées à la position géographique des pays d'Afrique, des pays d'Amérique latine et des Caraïbes.
Pour sa part, le président du Parlement latino-américain a mis l'accent sur l'importance de promouvoir le Forum de manière durable, notant les grands progrès réalisés dans les relations entre les Parlements des deux continents «malgré les difficultés rencontrées par certains pays».
Pour ce faire, il a plaidé pour l'établissement d'un dialogue politique et l'accélération du lancement du Forum, appelant à améliorer certains points de l'acte constitutif du Forum.
Jorge Pizarro Estéban Soto a également noté la nécessité de réfléchir au fonctionnement du Forum de manière à attribuer des missions à cinq commissions dont chacune se chargera d'un agenda dans la perspective de lancer le Forum avant la fin de l'année en cours.
Ce Forum vise à créer un espace d'échange d'expériences et d'informations en faveur de la promotion de la démocratie, de la gouvernance, de la coopération pour le développement et l'intégration de l'Afrique et de l'Amérique latine, en plus de fournir des propositions législatives et des recommandations aux chefs d'Etat et de gouvernement des deux continents, ainsi qu'aux institutions et organes gouvernementaux sur diverses questions.
Selon un communiqué conjoint des deux Chambres du Parlement, cette entrevue entre leurs présidents et celui du Parlement latino-américain a constitué une occasion pour les deux parties de souligner le dynamisme qui caractérise les relations d'amitié et de coopération entre le Parlement marocain et son homologue d'Amérique latine et des Caraïbes, ainsi que les moyens de mettre à profit et de consolider les relations unissant les deux pays pour servir les intérêts des deux peuples.
Dans ce contexte, les deux parties ont salué l'initiative de créer un Forum parlementaire qui comprend les parlements des pays d'Afrique et d'Amérique latine et des Caraïbes, en tant qu'espace d'action commune et un mécanisme de dialogue politique parlementaire et d'enrichissement du débat et de la concertation parlementaires africains et latino-américains autour des questions stratégiques prioritaires.
Il s'agit de mettre en place une diplomatie parlementaire qui permet d'explorer les moyens et les possibilités d'intégration régionale et de renforcement de la coopération Sud-Sud, conformément à une perspective stratégique, participative, intégrée, solidaire et de développement, qui repose sur la consolidation des intérêts économiques et commerciaux et des liens humains entre l'Afrique, l'Amérique latine et les Caraïbes.
Les deux parties ont, également, estimé que cette réunion reflète leur engagement effectif à la mise en oeuvre de la déclaration constitutive du Forum qui a confié aux deux présidents du Parlement marocain, en coordination avec le Parlement latino-américain, la mission d'amorcer la consultation et la communication avec les différents Parlements régionaux concernant la structure finale de cette initiative.
Dans ce même contexte, les deux parties ont convenu d'organiser deux manifestations, à savoir un colloque dédié aux présidents des Parlements régionaux et continentaux, en juillet prochain, et un colloque international, en septembre prochain, pour débattre des questions à caractère commun et marquer le lancement effectif du Forum parlementaire Afrique-Amérique latine et Caraïbes.

Le président du Parlement latino-américain soutient les efforts onusiens au Sahara
Le président du Parlement latino-américain, Jorge Pizarro Estéban Soto, a affirmé, mercredi à Rabat, appuyer les efforts du Secrétaire général des Nations unies, afin de parvenir à une solution à la question du Sahara.
Dans une déclaration à la presse, à l'issue de son entretien avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, il a souligné que cette réunion a été également l’occasion, pour la délégation latino-américaine, de s’informer du processus mené sous l’égide des Nations unies visant à trouver une solution à la question du Sahara, tout en exprimant son appui à ce processus.
Cette rencontre, ajoute le responsable, a permis à la délégation parlementaire latino-américaine de prendre connaissance des "progrès réalisés par la politique extérieure" du Royaume, particulièrement en matière de coopération internationale et de consolidation des relations politiques, commerciales et culturelles entre le Maroc et l’Amérique latine.
Il s'est, par ailleurs, félicité de l’excellence des relations entre le Parlement latino-américain, l’institution législative du Royaume et le peuple marocain.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :