Libération
Vers la mise en œuvre des recommandations du Forum de la haute fonction publique

28/05/2018 Libé

Réunion du Réseau des secrétaires généraux des ministères sous la présidence de Mohamed Benabdelkader

L’examen du plan d’action pour la mise en œuvre des recommandations du Forum national de la haute fonction publique, tenu en février dernier à Skhirat, a été, mercredi à Rabat, au centre d'une réunion de coordination du Réseau des secrétaires généraux des ministères.
Ce plan, qui s’étale sur quatre ans, vise à améliorer la performance des fonctionnaires de la haute fonction publique, à travers une série de mesures portant sur trois axes principaux, à savoir l’accès aux hautes fonctions, l'exercice de la haute fonction publique et la contractualisation et l’évaluation.
Concernant le premier axe, les participants ont rappelé, lors de cette réunion présidée par le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, les projets et les mesures prévues, concernant en particulier l’unification des conditions d'accès à la fonction publique, l’élaboration d’une conception permettant l’accès des femmes aux hautes fonctions et d’une conception pour préparer la relève.
Pour ce qui est de l'exercice de la haute fonction publique, les participants ont mis la lumière sur les mesures et les projets portant notamment sur l’activation du rôle des cadres supérieurs et l’élaboration d’un programme de formation avec l'Ecole nationale supérieure de l'administration en faveur des occupants des hautes fonctions, ainsi que la mise en place d’un guide référentiel relatif aux fonctions et aux compétences requises pour accéder à ces fonctions.
S’agissant de la contractualisation et de l’évaluation, ils ont appelé à l’élaboration d’une charte contractuelle de référence unifiée, à l'activation des unités de contrôle de gestion pour le suivi des contrats-programmes des hauts fonctionnaires désignés et à la mise en place d’un cadre d’évaluation des occupants de ces fonctions.
Les participants ont également débattu du plan procédural pour accélérer l’activation des dispositions de la loi 31-13 relative au droit d'accès à l'information, en possession des administrations et des établissements publics, publiée au Bulletin officiel le 12 mars 2018, plaidant pour la mise en place d’un agenda défini afin de mettre en œuvre cette loi, en collaboration avec les différents partenaires nationaux et internationaux.
De même, ils ont mis l'accent sur l’importance de la haute fonction publique, en tant qu'étape essentielle pour la réforme du système de la fonction publique qui constitue un relais principal et direct entre la responsabilité administrative et la responsabilité politique au sein des départements ministériels.
La réunion a été marquée par la présentation d'un exposé sur le guide de référence pour la gestion des archives nationales dans les administrations publiques, visant la mise en place de règles et bases solides, à même de garantir une gestion efficace et rationnelle de ces archives au niveau national.


 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :