Libération

Un sommeil irrégulier a des risques pour la santé

13/06/2019

Qu'il soit provoqué par le décalage horaire, un travail de nuit ou aux rythmes sociaux, un sommeil irrégulier augmente les risques d'obésité, de cholestérol, d'hypertension, de diabète et d'autres troubles métaboliques.
On le savait, le manque de sommeil et des nuits trop courtes peuvent être néfastes pour la santé. Mais les conclusions d'une nouvelle étude indiquent  que le fait de ne pas avoir d'heures de coucher et de lever régulières peut également accroître les risques d'obésité, de cholestérol, d'hypertension, de diabète et autres troubles métaboliques.
Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital de Boston (Etats-Unis) ont suivi 2003 hommes et femmes âgés de 45 à 84 ans, pendant une moyenne de six ans pour déterminer les associations entre régularité du sommeil et anomalies métaboliques. Pour assurer une mesure objective de la durée et de la qualité du sommeil, les participants portaient des montres-bracelets actigraphes afin de suivre de près les horaires de sommeil. Ils ont également tenu un journal de sommeil et répondu aux questionnaires standard sur les habitudes de sommeil et d'autres facteurs liés au mode de vie et à la santé
Les conclusions de l'étude publiée dans la revue Diabetes Care, montrent que "pour chaque heure de variabilité dans le temps passé au lit et au sommeil, une personne peut avoir jusqu'à 27% plus de risques de souffrir d'une anomalie métabolique".
Les troubles du sommeil touchent aujourd'hui 20% de la population des pays industrialisés. Ils sont responsables d'un grand nombre de troubles de santé. En effet, la carence en sommeil peut être responsable d'accidents de voiture, de troubles métaboliques, et de problèmes cardiaques. De plus, les personnes en manque de sommeil ont un risque plus élevé de développer des cancers. Ils subissent aussi une mortalité précoce accrue.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :