Un carrefour de partage culturel franco-marocain

Journées du patrimoine à Saint-Etienne

26/09/2021

La Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne diffuse et retransmet sur les plateformes numériques des prêches du vendredi et tarrawih
A l’occasion des journées du patrimoine, la Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne (GMSE) a ouvert ses portes les 18 et 19 septembre. Cet édifice culturel et cultuel stéphanois est né de la promesse faite depuis des années de partage entre les différentes communautés du département français de Loire. Il s’agit d’une cohabitation harmonieuse entre un islam modéré et les autres religions.

Un nombre important dépassant les 1000 personnes rend visite à cette Mosquée inaugurée en 2012 après sa finition aux termes de 8 ans de travaux de construction. Cette bâtisse fait désormais partie du paysage de la ville stéphanoise et octroie aux visiteurs un «moment de paix et de tolérance». Ce lieu de culte organise également des expositions, des conférences, des séminaires et des tables rondes autour d’une panoplie de thématiques culturelles liées au vivre-ensemble.

La Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne a fait de l’évènement baptisé « Et si on faisait connaissance » un rendez-vous annuel pour souhaiter la bienvenue à toutes les appartenances religieuses du département les invitant à mieux comprendre l’islam. Le contexte pandémique n’a pas impacté les rendez-vous annuels de la Grande Mosquée et n’a pas découragé l’affluence à venir prendre part aux journées européennes du patrimoine. Certes, pour Youssef Afif, le directeur culturel de ce lieu de culte, l’implication est moindre à cause de la Covid-19, mais comme il l’explique, « on a maintenu toutes les restrictions sanitaires, dont le respect strict de la distanciation, le port du masque, la distribution du gel hydro-alcoolique.

On a insisté pour organiser des visites guidées en vue de faire connaître notre structure, la Grande Mosquée Mohammed VI à Saint Etienne avec tout ce qu’elle représente comme richesse architecturale du patrimoine marocain. De plus, présenter notre modèle religieux, l’islam du juste milieu, un islam qui est pratiqué au Maroc selon une vision universelle et universalisée. C’est ça notre message », affirme-t-il.
L’interprétation des prêches de vendredi pour les sourds et les malentendants, une action inédite à l’actif de la mosquée stéphanoise
Depuis son inauguration, ce lieu de culte ne cesse d’innover à travers les moyens utilisés pour atteindre la communauté musulmane au niveau du département ainsi qu’à travers les réseaux sociaux. La GMSE s’est introduite aussi dans la communauté managériale en ligne en créant une page sur Facebook.

Depuis la première Khotbate alJuma’a (prêche du vendredi) de la nouvelle année hégire 1443, intitulée «Le mois de Mouharram et ses vertus», le 13 août 2021, la Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne a enregistré plus de 35.662 vues, plus de 461 partages sur les plateformes Facebook et pas moins de 765 commentaires et 1700 admirations de la prêche bilingue de Mohammed Bah, l’imam recruté par la mosquée.

Il s’adresse en arabe et en français à toutes les générations avec un langage simple et clair. Sa présence traduit sa diplomatie spirituelle et sa profondeur en Afrique et en Europe tout en traduisant les recommandations de sa Majesté le Roi Mohammed VI, Commandeur des croyants. L’imam Mohammed Bah est d’origine guinéenne, son discours se réfère à l’islam de tolérance et de clairvoyance qui est prôné au Maroc.

« Actuellement on est visible, on n’a rien à cacher. De ce fait, tout le monde nous écoute et nous suit à travers d’autres canaux, même ceux qui ne faisaient pas attention à notre discours. Actuellement, ils diffusent les évènements phares de la mosquée, cela se passe de mieux en mieux », conclut le directeur culturel de la Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne.

Le recours aux réseaux sociaux contribue à l’organisation et à la diffusion des Khotbate al-Juma’a en direct sur Facebook, YouTube et d’autres plateformes numériques. Le suivi est à la hauteur de la grandeur et de l’importance de cette institution et cela dépasse même les scores de la France. Aujourd’hui, une grande audience issue de l’Afrique subsaharienne nous suit et met en exergue cette dimension importante qu’adopte le Maroc et qui traduit la vision de sa Majesté le Roi Mohammed VI quant à la portée religieuse de cet édifice.

La Grande Mosquée Mohammed VI de Saint-Etienne a opté aussi pour une retransmission en direct sur les réseaux sociaux, notamment des tarrawih, de la prière du vendredi, et d’autres activités (conférences sur les valeurs de l’islam et du vivre-ensemble, séances de lecture et de récitation du saint Coran…) Devant leurs portables ou ordinateurs, chaque vendredi, des milliers de musulmans partout dans le monde, déjà inscrits sur la page (GMSE) attendent le signal de diffusion live de la prière du vendredi. Et auparavant idem pour «salat tarrawih ».

Après son expérience inédite de langage des signes en faveur des jeunes fidèles franco-marocains, la mosquée permet à un groupe de jeunes musulmans sourds et malentendants, «de vivre leur islam sans être complètement exclus».

Or, cet édifice religieux qui fait partie intégrante de la ville se veut une institution citoyenne attachée aux valeurs de la laïcité On continue, déclare Youssef Afif, sur la voie de l’interprétation des prêches pour les sourds et les malentendants et on montre la voie aux autres structures qui s’inspirent de la Grande Mosquée Mohammed VI à Saint-Etienne.

Youssef Hannani


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :






LIBÉRATION
Adresse: 33, Rue Amir Abdelkader.
Casablanca 05-Maroc.
Tél.: 0522 61 94 00/04. Fax: 0522 62 09 72