Libération

Trois tonnes de cocaïne retrouvées sur la plage de Sidi Rahal

15/08/2019 C.C

Situé à 20 km de Casablanca, Sidi Rahal est un lieu de villégiature très prisé. Une plage où les habitants de la capitale économique aiment s’y baigner. D’ailleurs, en ce moment même, la fréquentation y atteint des sommets. Mais Sidi Rahal c’est également une plage où la drogue aime s’y échouer, comme en atteste la récente apparition de plusieurs ballots de poudre blanche.
Plus en détail, on parle d’une grande quantité de cocaïne qui aurait fini son périple sur les rives de Sidi Rahal. Selon plusieurs médias, elle serait de l’ordre de 3 tonnes. Saisie par la gendarmerie Royale de la région de Sidi Rahal et de Berrechid, l’origine de la drogue demeure inconnue. Une enquête a été ouverte pour en déterminer la provenance. Mais on se doute bien que la drogue a été jetée à l’eau, avant que les courants marins l’entraîne vers la plage de Sidi Rahal.
En réalité, cette affaire n’est pas aussi insolite qu’elle n’y paraît. Dans la petite cité balnéaire, à la fin des années 90, plusieurs tonnes de drogue s’y étaient échouées, à moins de 5 km d’intervalle.
Si les autorités ont présentement réussi à mettre promptement la main sur la cargaison, ce ne fut malheureusement pas le cas par le passé, puisque ce sont les habitants d’un petit douar se trouvant pied dans le sable, qui ont récupéré la cocaïne. Une découverte qui a débouché sur de multiples drames dans ce douar en question.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :