Libération

Rabat et Madrid s'engagent à renforcer leur coopération bilatérale

Mohamed Benabdelkader et Elena Collado Martinez président la réunion du comité de pilotage du «Projet d'appui à la modernisation de la fonction publique»

10/05/2018

Les relations entre le Maroc et l'Espagne, privilégiés par leur proximité, convergent pleinement avec la politique d'ouverture et de modernisation, de consolidation de l'Etat de droit et de bonne gouvernance prônée par le Royaume, a souligné, mardi à Rabat, le ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.
S'exprimant lors de la réunion du comité de pilotage du «Projet d'appui à la modernisation de la fonction publique» entre le Maroc et l'Espagne, il a indiqué que son département se réjouit de cette coopération qui porte sur la mise en œuvre du Plan d'action 2016-2019, relevant du protocole administratif de coopération entre les deux pays, signé le 8 juillet 2015 et qui s'inscrit dans le cadre du mémorandum d'entente signé à Rabat le 19 septembre 2014, avec le secrétariat d’Etat chargé de la Fonction publique relevant du ministère des Finances et de la Fonction publique du Royaume d'Espagne.
Il a, dans ce sens, affirmé que le programme de coopération prévu par ce protocole comprend l'échange de visites et d'expériences ainsi que l'organisation de séminaires aussi bien à Rabat qu'à Madrid sur un ensemble de thématiques relevant des attributions du ministère dont principalement, le gouvernement ouvert, l'administration digitale, la lutte contre la corruption, l'accès à l'information et la réforme du système de la Fonction publique, ajoutant qu'il vise également l’échange d’expertises en matière de centralisation des concours de recrutement, et de la refonte du système de la haute fonction publique.
Etant une condition sine qua non à l'aboutissement des réformes initiées et des politiques publiques, la réforme de l’administration est placée comme priorité du programme gouvernemental, a fait observer le ministre, notant que l'objectif est de consolider les principes de bonne gouvernance et d'instaurer une administration performante, efficace et efficiente, à même d'offrir des services publics de qualité et d'appuyer les stratégies sectorielles.
Mohamed Benabdelkader a, également, indiqué que son département accorde un intérêt particulier au chantier de la bonne gouvernance eu égard à son importance dans la mise en œuvre des dispositions constitutionnelles en matière de gouvernance publique, de moralisation du service public et de consolidation de la transparence.
Cette réunion a été marquée par la signature d’une déclaration commune entre le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique, et le Secrétariat d’Etat à la Fonction publique au Royaume d'Espagne, au terme de laquelle les deux parties s'engagent à poursuivre et consolider leur coopération en matière de gouvernement ouvert, d’administration digitale, de lutte contre la corruption, d’accès à l’information, et de réforme du système de la fonction publique.
A cet égard, la secrétaire d’Etat à la Fonction publique du Royaume d'Espagne, Elena Collado Martinez, a souligné, dans une déclaration à la presse, que la signature de cette déclaration commune s'inscrit dans le cadre des relations bilatérales, exprimant le souhait de renforcer davantage la coopération entre les deux pays en vue de partager les expériences et développer l'administration publique.
Après avoir salué l'excellence des relations unissant le Maroc et l'Espagne, elle a estimé que les deux pays représentent «des références importantes» dans la région.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :