Libération
Rabab Arrafi s’illustre à la Coupe intercontinentale d’athlétisme

Victoire des Amériques et performances en série

12/09/2018

L'athlète Rabab Arrafi a signé la troisième meilleure performance féminine dans l'histoire de la participation du Maroc à la Coupe intercontinentale d'athlétisme (anciennement Coupe du monde), à l'occasion de l'édition 2018 disputée ce week-end dans la ville tchèque d'Ostrava (nord-est).
Rabab Arrafi a occupé la troisième place de l'épreuve du 1.500 m avec un chrono de 4min 17:19, permettant ainsi à l'Afrique, aux côtés de la Kényane Winny Chebet (4min 16:01) de terminer en tête de ce concours avec un total de 14 points.
Grâce à sa troisième place, Arrafi réalise la troisième meilleure performance de l'histoire de la participation féminine du Maroc à la Coupe intercontinentale d'athlétisme, après le sacre de Nezha Bidouane dans l'épreuve du 400m haies et le titre de vice-championne de Zahra Ouaziz sur 3.000m en 1998 à Johannesbourg.
Rabab Arrafi, vice-championne d'Afrique, avait obtenu deux médailles d'or aux derniers Jeux méditerranéens disputés en juin à Tarragone, en Espagne, avec à la clé un nouveau record national établi en 3min 59:15.
Au fil de ses différentes participations à cette compétition planétaire, qui se tient tous les quatre ans, le Maroc détient six titres, un chez les dames et cinq chez les hommes, décrochés par Saïd Ouita sur 5.000 m à Barcelone en 1989, Benyounès Lahlou avec l'équipe d'Afrique sur le relais 4x400 m en 1992 à La Havane, Khalid Skah sur 10.000 m et Brahim Lahlafi sur 5.000 m en 1994 à Londres et Amine Laâlou en 2010 à Split sur 1.500 m, alors que du côté dames, Nezha Bidouane a offert au Maroc son unique titre féminin, grâce à sa victoire sur le 400 m haies en 1998 à Johannesbourg avec 52sec 96/100è.
Par ailleurs, l'équipe des Amériques, déjà en tête après la 1ère journée, a remporté la Coupe continentale d'athlétisme en devançant l'équipe d'Europe, tenante du titre, dimanche, après une 2e journée marquée par plusieurs performances de très haut niveau.
Sur 110 m haies, le Russe Sergey Shubenkov, battu à la photo-finish par le Français Pascal Martinot-Lagarde pour le titre européen à Berlin, a signé en République tchèque la deuxième meilleure performance mondiale de l'année en l'emportant en 13 sec 03/100. Il détient déjà la première en 12 sec 92/100. Quant à "PML", il termine 3e, loin derrière, avec un chrono de 13 sec 31/100.
Au triple-saut, Christian Taylor a réalisé 17,59 m, la 3e performance mondiale de l'année, rehaussée par un vent très défavorable (-1,9 m/s). L'Américain détient déjà la deuxième "MPM" de 2018 avec 17,81 m.
Au saut à la perche, l'Américain Sam Kendricks, champion du monde, a franchi une barre à 5,85 m pour battre le Français Renaud Lavillenie, dont le concours s'est arrêté à 5,80 m.
Chez les dames, la championne sud-africaine du double tour de piste, Caster Semenya, a dominé le 800 m en 1 min 54 sec 77/100.
La sprinteuse bahamienne Shaunae Mille-Ubo, vainqueur du 200 m en 22 sec 16/100, s'est également illustrée, tout comme la Russe Mariya Lasitskene (saut en hauteur) qui a franchi une barre à 2 mètres.
Héritière de la Coupe du monde des nations, la Coupe continentale oppose tous les quatre ans quatre sélections d'athlètes répartis par "continents" (Europe, Amériques, Afrique et Asie-Pacifique), chacun engageant deux athlètes par épreuve.

Classement final par équipes :
1. Amériques 262 pts
2. Europe 233
3. Asie-Pacifique 188
4. Afrique 142

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :