Libération
Quatre partisans de Daech arrêtés par la BCIJ

03/07/2018 Libé

Ils s'activaient à Casablanca, Tanger, Nador et Tiznit

Le Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national, a procédé lundi à l'arrestation de quatre individus soupçonnés d'être liés à l'organisation dite "Etat islamique" (EI), âgés entre 19 et 24 ans et s'activant dans les villes de Casablanca, Tanger, Nador et Tiznit, indique le ministère de l'Intérieur.
Outre leur adhésion totale à l'agenda destructeur de Daech et aux actions de propagande en faveur de cette organisation terroriste, les investigations menées par les services de sûreté ont révélé que les éléments arrêtés s'activaient en vue d'acquérir des compétences dans le domaine de la fabrication d'explosifs pour commettre des opérations terroristes dans le Royaume, précise le ministère dans un communiqué.
Cette opération a permis la saisie de différents appareils électroniques, manuscrits et documents faisant l'apologie de l'idéologie extrémiste de Daech, en plus d'armes blanches, souligne la même source, ajoutant que l'un des suspects entretenait des liens étroits avec un des éléments arrêtés suite au démantèlement en mai dernier au Maroc et en Espagne d'une cellule terroriste liée à ce groupe radical.  
Cette opération sécuritaire, qui s'inscrit dans le cadre des efforts continus pour identifier les éléments extrémistes porteurs de projets terroristes, confirme la poursuite des menaces terroristes de Daech et de ses partisans partout dans le monde et leur intention de mener des opérations terroristes en représailles aux revers que cette organisation subit sur la scène syro-irakienne.
Les suspects seront déférés devant la justice dès la fin de l'enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, conclut le communiqué. 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :