Libération

Présentation du nouveau staff technique du Raja

L’optimisme regagne la demeure des Verts

16/11/2019 Mohamed Bouarab

Le comité du Raja a procédé, jeudi dans un palace casablancais, à la présentation de son nouveau staff technique, composé de Jamal Sellami, entraîneur et Youssef Safri son adjoint. Un tandem qui retrouve les commandes techniques des Verts succédant ainsi au Français Patrice Carteron remercié au lendemain de la défaite du RCA en championnat contre le Youssoufia de Berrechid.
En débarquant au Raja, Jamal Sellami qui connaît bien la maison, sait à quoi s’attendre : une pression au quotidien et qui ira crescendo au fil des matches. L’ancien sélectionneur, qui compte à son palmarès un titre de CHAN avec l’équipe nationale des locaux, a fait savoir que depuis sa prise de fonction, tous les joueurs ont montré un engagement sans faille, se disant déterminés à renouer avec le chemin du succès, sans omettre la manière.
Et c’est, d’ailleurs, l’aspect relatif au style de jeu qui n’a pas été du goût du bureau dirigeant, à commencer par le patron des Verts, Jawad Ziyet, qui a indiqué que Patrice Carteron a été limogé car les prestations de l’équipe étaient en deça des attentes même si les résultats étaient au rendez-vous.
A ce propos, hormis l’élimination prématurée en Coupe du Trône, le Raja s’est tiré jusqu’ici à bon compte en championnat local, s’est qualifié à la phase de poules de la Ligue africaine des clubs champions et s’apprête à disputer le match retour des huitièmes de finale de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions contre le Wydad le 23 de ce mois, sachant que la première manche s’était soldée sur une issue de parité, un partout.
Jamal Sellami et Youssef Safri qui prennent donc les destinées du Raja, à l’approche du derby et de la rencontre de C1 continentale face à l’Espérance de Tunis le 29 courant, sont conscients de l’âpreté de la tâche. Et pour être fin prêt à ces deux échéances, Jamal Sellami a souligné qu’il aura des entretiens avec les internationaux rajaouis retenus au stage de la sélection locale, de même qu’avec Badr Benoun qui se trouve en concentration avec la sélection A.
Pour sa part, Youssef Safri se dit comblé de pouvoir retourner au club après avoir secondé l’Espagnol Juan Carlos Garrido. L’ex-capitaine des Verts se dit redevable au Raja et l’objectif est de reconquérir les titres, mais cela est conditionné par la discipline et l’engagement à fond de la principale composante de l’entité rajaouie : les joueurs. Et c’est ce que réitère le président Jawad Ziyet pour qui la discipline passe en premier, faisant allusion à Mahmoud Benhalib qui revient d’une sanction qui l’a privé du match aller de la Coupe arabe face au Wydad.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :