Libération

Présentation d’un projet de Charte éthique des cliniques privées à Marrakech

10/02/2020

Un projet de Charte éthique des cliniques privées a été rendu public, samedi à Marrakech, à l'occasion des 6èmes Assises nationales de l’Association nationale des cliniques privées (ANCP). Cette Charte doit permettre de partager, entre les cliniques signataires, une démarche qui reconnaît, aux plans éthique et déontologique, les meilleurs comportements et les meilleures pratiques ainsi que d’en combattre les dérives.
«L’élaboration d’une telle Charte éthique des cliniques privées est indispensable au regard de plusieurs dysfonctionnements (graves retards de paiement de certains organismes payeurs et difficultés des cliniques liées à l’absence de garanties de paiement et risques financiers encourus entre autres)», lit-on dans cette charte. Elle vient accompagner les récents développements de la pratique médicale en institution privée dans le pays, qui a connu un très fort essor passant «d’une poignée d’institutions» à plus de 400 cliniques privées actuellement.
En outre, les cliniques privées sont désormais un élément majeur de l’offre de soins au Maroc prenant en charge plus de 90% des assurés et 50% des non assurés. La Charte intervient aussi dans un contexte marqué par la nécessité des cliniques privées de se développer et de satisfaire aux normes internationales en perpétuel changement ainsi que par la nouvelle dynamique insufflée dans les relations entre les cliniques privées, les organismes payeurs et l’Agence nationale de l'assurance maladie (ANAM) suite à la signature de la nouvelle convention.
Cette charte détaille les obligations des cliniques privées (obligations générales, environnementales, obligations des médecins exerçant en clinique privée, obligations des cliniques vis-à-vis des patients et obligations du personnel soignant, administratif et technique) ainsi que leurs droits (droits du personnel soignant, administratif et technique et droits et obligations des cliniques vis-à-vis des autres cliniques).
«La Charte doit avoir un très large consensus et réaffirmera des principes généraux issus de normes universelles ainsi que des valeurs propres à la société marocaine» lit-on aussi dans ce document. Les 6èmes Assises nationales de l’ANCP se sont tenues, dans la cité ocre, avec au cœur des débats la régionalisation de la gouvernance du système de santé au Maroc.

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :