Libération
Peine de mort et politique pénale :Thème d’une conférence à Marrakech

29/06/2018

Le Réseau des avocats contre la peine de mort et l’Observatoire marocain des prisons, en partenariat avec «Ensemble contre la peine de mort» et «La Coalition marocaine contre la peine de mort» organisent une conférence sous le thème :   «Peine de mort et politique pénale» le samedi 30 juin 2018 à Marrakech de 09h00 à 13h00.  
 L’OMP co-organise cet évènement dans le cadre du programme qu’il mène «Pour une réforme du système juridique pénal et carcéral garante de la protection des droits humains et de la dignité des détenu(e)s» cofinancé par l’Union européenne.
 Bien que la Constitution marocaine de 2011 confirme la volonté de garantir les droits des détenu(e)s, notamment dans son «Article  23» et reconnaît le droit à la vie à tout être humain dans son «Article 20»,  la législation pénale marocaine maintient la peine de mort.  Au regard de ceci, l’OMP, dans le cadre de larges dynamiques associatives et de professionnels de la justice, milite pour l’adoption d’un projet de loi visant l’abolition définitive de la peine de mort dans la législation et la pratique.
Cette conférence sera donc l’occasion de relancer le dialogue avec les différents acteurs et élargir la réflexion et le plaidoyer pour une mise en conformité de la politique pénale en matière de peine capitale avec les engagements internationaux du Maroc et avec la Constitution.
Le programme alternera entre interventions de représentant (e)s d’institutions marocaines, de professionnels de la justice, de parlementaires et de représentant(e)s d’organisations de la société civile mobilisées dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort.
Différents thèmes seront abordés,  tels l’état des lieux de la peine de mort dans le monde, la peine de mort et la politique pénale marocaine, les perspectives législatives visant à abolir la peine de mort, le rôle de la société civile et le rôle des avocats dans la lutte pour l’abolition de la peine de mort.  


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :