Libération

News

08/08/2019

Présidentielle

Le parti d'inspiration islamiste Ennahdha en Tunisie, principale force au Parlement, a présenté son candidat, Abdelfattah Mourou, à la présidentielle anticipée du 15 septembre, une première dans l'histoire de cette formation.
L'annonce de cette candidature a été faite dans la nuit de mardi à mercredi dans un communiqué laconique par le parti qui doit tenir dans l'après-midi une conférence de presse.
Abdelfattah Mourou, 71 ans, est chef du Parlement par intérim, depuis que son prédécesseur Mohamed Ennaceur est devenu président par intérim après le décès le 25 juillet du président Beji Caïd Essebsi à l'âge de 92 ans.
"C'est la première fois de son histoire que le mouvement présente un candidat à la présidentielle", a dit le porte-parole d'Ennahdha, Imed Khmiri.

Attentat

L'explosion d'une voiture piégée a tué cinq personnes mardi, dont trois enfants, dans une ville contrôlée par les forces kurdes, dans le nord-est de la Syrie, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Le véhicule a explosé près de la poste d’Al-Qahtaniya, dans la province de Hassaké, sous contrôle des Forces démocratiques syriennes (FDS), selon l'OSDH.
L'agence de presse officielle Sana a indiqué que l'attentat avait tué plusieurs personnes, dont des enfants, sans donner plus de précision.
L'attaque n'a pas été revendiquée dans l'immédiat.
Le groupe Etat islamique (EI) commet régulièrement des attaques dans le nord-est de la Syrie, malgré la perte en mars dernier de son dernier résidu territorial à Baghouz, petit village aux confins orientaux de la Syrie.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :