Libération

Masen lance l’édition 2018 de son “Masen Talents Campus”

12/09/2018

L'Agence marocaine pour l'énergie solaire (Masen) a organisé, récemment à Agadir, le «Masen Talents Campus», un atelier de formation autour des énergies renouvelables au profit d’étudiants ingénieurs et élèves de Master. L'objectif est de renforcer leurs connaissances scientifiques et techniques en matière d’énergies renouvelables.
Cette année, 159 étudiants ont été sélectionnés pour l’excellence de leur dossier, à travers 20 établissements au Maroc. Des cours, des ateliers et autres activités ludiques ont été organisés, pendant une semaine, "pour faire des élèves d’aujourd’hui les experts en énergies renouvelables de demain".
"Les gagnants des Masen Talents Awards devraient, quant à eux, être connus sous peu", selon un communiqué de Masen. Dans la perspective d’animer l’écosystème national des énergies renouvelables en valorisant la production de connaissances dans ce domaine, les Masen Talents Awards (ex-Prix d’excellence) récompensent chaque année, depuis 2013, les travaux réalisés par des étudiants et des chercheurs marocains. Lors de cette édition, le jury a reçu 35 candidatures, parmi lesquelles 9 gagnants sont sélectionnés : trois pour la catégorie « Recherche et innovation » et 6 pour la catégorie « Projet industriel ».
Anciennement connu sous le nom d’Ecole d’été solaire, Masen Talents entend accompagner, dans la durée, l’excellence scientifique, à travers un riche programme de formations  autour des énergies renouvelables et des soft skills avec des intervenants nationaux et internationaux.
"Masen inscrit le développement des compétences au cœur de sa démarche intégrée. C’est en effet, à l’échelle du pays, un levier indispensable au développement d’une filière industrielle", selon l'Agence chargée de piloter les énergies renouvelables au Maroc.
Les programmes de développement de projets intégrés portés par la société visent notamment à développer une puissance de production électrique propre additionnelle de 3.000 MW à l’horizon 2020 et de 6.000 MW d’ici 2030. Le but étant de contribuer à l’objectif national, à l’horizon 2030, d’un mix énergétique dont 52% est d’origine renouvelable.
En plus de la production d’électricité à travers des projets d’envergure et la mobilisation des financements nécessaires, Masen cherche à catalyser le développement d’un tissu économique compétitif qui mobilise de manière efficiente les compétences existantes et contribue à en créer de nouvelles. En parallèle, une R&D appliquée et pré-opérationnelle adressée à un projet industriel et la promotion de l’innovation technologique sont encouragés.

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :