Libération

Lever de rideau à Marrakech sur la 5ème édition du Festival du Melhoun et de la musique nationale

13/09/2018

Le coup d'envoi de la 5ème édition du Festival du melhoune et de la chanson nationale, un événement qui se propose de contribuer à la préservation du patrimoine musical du Royaume, a été donné mardi soir au mythique Palais El Bahia à Marrakech.
Placé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, ce Festival de 5 jours, est organisé par l’Association "Cheikh Jilali Mthired" en partenariat avec le Conseil communal de la ville de Marrakech, le ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil régional de Marrakech-Safi, la wilaya de la région et certaines institutions locales.
Ce rendez-vous musical tant attendu, qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la Fête de la Jeunesse, se veut une continuité des huit précédentes éditions de la Rencontre sur la Musique du Patrimoine (2006-2013).
La cérémonie d’ouverture de cette 5è édition, baptisée "Abderrahmane Melhouni", a été marquée par l’organisation d’une soirée musicale riche en couleurs, avec la participation distinguée d’un groupe musical appartenant à l’Association ‘’Cheikh Jilali Mthired’’, en compagnie d’une palette de chanteurs et chanteuses, ainsi que de musiciens en provenance de plusieurs grandes villes.
L’un des moments forts de cette soirée a été le vibrant hommage rendu au président de ladite Association, Abderrahmane Melhouni, auteur de plusieurs ouvrages dédiés à cet art musical ancestral.
Approché par la MAP, M. Melhouni a exprimé toute sa joie pour ce geste qui coïncide avec la célébration par ladite association du 50è anniversaire de sa création, 50 ans dédiés à la promotion, à la valorisation et à la préservation du patrimoine culturel et musical à Marrakech, dont le melhoune, notant que l’hommage rendu à des personnes constitue un acte de civisme.
De son côté, le directeur artistique du Festival, Anas Melhouni, a relevé que l’association, qui a organisé plusieurs festivals et rencontres, et publié une série d’ouvrages, a toujours veillé à rendre hommage à moult personnalités ayant marqué le domaine culturel de leur empreinte artistique par des œuvres patriotiques inédites.
Et de poursuivre que cette association se veut l’une des références en matière de documentation et de publications scientifiques, faisant savoir que ce festival est l’occasion de renouer avec la musique nationale caractérisée par l’excellence de la qualité du texte poétique ainsi que des rythmes musicaux soigneusement choisis.
Cette nouvelle édition offre un programme riche et diversifié dans le cadre des "printanières, de la comédie et du Ghazal’’ de la poésie melhoune et verra l'organisation de plusieurs soirées musicales, d’expositions d’arts plastiques et d’un colloque, outre des hommages à des personnalités du monde de la pensée, de la science et de l’art en l’occurrence, Mohamed Darhem, Haj Mhamed Ben Omar, le luthiste Abdeljalil Hachkari, le Mâalem Gnaoui Abdelkbir Merchane, alias "Al Achehab", et feu Haj Mohamed Chemâa. Cet événement artistique, qui investira plusieurs espaces de la cité ocre, offrira l’occasion au public d'assister à des soirées de melhoune au Palais Bahia, au Théâtre Royal et à Dar Cherifa à Hay Lemouassine, qui seront animées notamment par la troupe nationale de l’art du melhoune, dirigée par Mohamed El Ouali et la troupe musicale relevant de l’Association "Cheikh Jilali Mthired" et dirigée par Haj M’hamed Ben Omar, ainsi que par de nombreux musiciens venus de différentes villes du Royaume et plus de 100 artistes praticiens de la Dakka Marrakchia.
Lors de cette manifestation culturelle et artistique, les festivaliers auront également  rendez-vous avec une soirée de l’art du melhoune et des rythmes populaires de Marrakech, et ce à la faveur des résidents de Dar El-Hayat, à l’occasion de la célébration de la fête d'Achoura.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :