Libération
Les prix des produits alimentaires restent stables en août

L’Indice FAO des prix du sucre affiche son niveau le plus bas depuis dix ans, selon la FAO

07/09/2018 Alain Bouithy

Selon l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l'Indice FAO des prix des produits alimentaires est resté stable en août dernier, tandis que les prix des céréales ont de nouveau augmenté et que ceux des huiles végétales et du sucre ont baissé.
Dans un document publié jeudi 6 courant, la FAO indique que « l'Indice mensuel affichait une moyenne de 167,6 points en août, soit une baisse de 5,4% par rapport au niveau enregistré en août 2017 », déduisant qu’il est resté inchangé depuis le mois de juillet.
En détail, l’agence onusienne relève que l'Indice FAO des prix des céréales a augmenté de 4% au cours du mois. Il était en moyenne de 168,4 points en août, ce qui représente un rebond de 6,5 points par rapport à juillet, et de 15 points (10%) par rapport à la même période de l’année dernière.
Selon le document, les prix du blé ont augmenté deux fois plus, soit plus de 8% en glissement mensuel, en raison de la détérioration des perspectives agricoles dans l'Union européenne et en Russie.
La même source note que les cours internationaux du maïs se sont aussi affermis, de plus de 3% par rapport à juillet, « sous l’influence du rythme moins soutenu des ventes de l’Argentine et du Brésil, ainsi que de la hausse des prix du blé ». Alors que les prix du riz ont quelque peu diminué pendant le mois.
« L’Indice FAO des prix des huiles végétales affichait une valeur moyenne de 138,2 points en août, cédant ainsi 3,7 points (2,6%) par rapport au mois de juillet et descendant ainsi à son niveau le plus bas en 35 mois », souligne la FAO.
De leur côté, les cotations pour l'huile de palme, de soja et de tournesol ont toutes enregistré des baisses « face à des perspectives de production favorables et pour ce qui est de l'huile de palme, à la faiblesse des importations mondiales », indique le document.
Autre baisse, celle de l'Indice FAO des prix des produits laitiers qui recule pour le troisième mois consécutif. Cet indice s’est établi en moyenne à 196,2 points en août, soit un recul de près de 3 points (1,5%) par rapport à juillet, selon l’organisation.
La FAO précise que « les cours du beurre, du lait écrémé en poudre et du lait entier en poudre ont chuté pour le deuxième mois consécutif, alors que ceux du fromage ont légèrement rebondi après la chute de juillet ».
Avec une moyenne de 157,3 points en août, l’Indice FAO des prix du sucre a accusé une baisse de 8,9 points équivalant à 5,4% par rapport à juillet. Il s’agit de son plus bas niveau depuis dix ans.
Selon la FAO, la baisse des prix du sucre est « essentiellement due à la dépréciation continue des devises brésilienne et indienne par rapport au dollar des États-Unis ».
Quant à l'Indice FAO des prix de la viande, l’agence indique qu’il est resté globalement inchangé pendant le mois, soulignant qu’il « atteignait en moyenne 166,3 points en août, soit un niveau quasiment identique à sa valeur révisée pour juillet, mais en baisse de 4,6% par rapport à août 2017 ».
Comme l’explique la FAO, les valeurs de l’Indice des prix de la viande de juin et de juillet ont été sensiblement corrigées, principalement en raison des récentes révisions officielles à la baisse du Brésil en ce qui concerne les exportations de viande bovine pour ces deux mois.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :