Libération
Les parlementaires appellent à l'activation du Conseil de la concurrence

Plaidoyer en faveur du plafonnement des prix des carburants

18/05/2018

Les groupes et groupements parlementaires à la Chambre des représentants, relevant aussi bien de la majorité que de l'opposition, ont souligné, mardi, la nécessité d'établir des mesures de plafonnement des prix des carburants et d'évaluer l'efficacité de la politique de libéralisation du secteur des hydrocarbures.
Lors d’une réunion de la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants, consacrée à la présentation et l'examen des conclusions du rapport de la mission d'information parlementaire consacré aux prix des hydrocarbures, les parlementaires ont souligné le besoin urgent de la mise en œuvre de la loi sur la protection du consommateur et l'activation du Conseil de la concurrence.
Dans ce cadre, le Groupe socialiste a relevé un «déséquilibre» qui a été enregistré depuis le début de la libéralisation et lié au «manque de communication entre le gouvernement et une institution importante qui est le Conseil de la concurrence», relevant la nécessité d’œuvrer pour renforcer les mécanismes de soutien au pouvoir d'achat.
Il a, également, noté que le gouvernement n'a pas consulté le Conseil de la concurrence sur les questions relatives au secteur des hydrocarbures.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :