Libération

Les camps de Tindouf, principale base de recrutement pour les terroristes du Sahel

11/02/2019

Les camps de Tindouf, dans le sud-ouest de l'Algérie, représentent «une principale source de recrutement » pour les organisations terroristes dans la zone du Sahel, notamment Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et le Mouvement pour l'unicité du djihad en Afrique de l'ouest (MUJAO), écrit le magazine italien «Analisi Difesa».
Dans un dossier consacré au «Sahel :terrorisme, conflits et missions internationales », le magazine affirme que «les conditions sociales graves «dans les camps de Tindouf «favorisent l'expansion du terrorisme dans la région sahélo-saharienne».
Analisi Difesa souligne, dans ce sens, que la région est devenue «un terreau fertile «pour les réseaux de trafic de drogue et les mouvements terroristes, notant que la situation prévalant dans les camps de Tindouf encourage le développement de toutes activités illicites, ainsi que l’enrôlement des jeunes dans les mouvements rebelles, l’armement et l’entraînement des groupes terroristes.
L’état de révolte et la grogne dans ces camps, poursuit la même source, aggravent davantage la situation, entraînant une forte augmentation des crimes de trafic de drogue, d’armes et de traite d'êtres humains, relevant que ces fléaux menacent la paix et la sécurité dans la zone du Sahel, mais aussi dans les pays de la région méditerranéenne.
Le magazine a rappelé, en outre, les opérations d’enlèvement de ressortissants étrangers dans les camps de Tindouf par des éléments relevant du Polisario.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :