Libération

Le Onze national sommé de secouer le cocotier à Bujumbura

19/11/2019 Mohamed Bouarab

Le Onze national donnera la réplique, aujourd’hui à partir de 14 heures au stade de Bujumbura, à la sélection du Burundi, match comptant pour la seconde journée des éliminatoires, groupe E, de la CAN 2021 dont les phases finales sont prévues au Cameroun.
L’équipe nationale abordera cette rencontre alors qu’elle reste sur un surprenant et décevant nul blanc concédé à la maison, vendredi dernier, devant la Mauritanie, au moment où le Burundi avait été défait en déplacement par la sélection centrafricaine (2-0).
Il est grand temps pour que le Onze national, version Vahid Halhilodzic, montre un autre visage, digne d’une équipe considérée comme une grosse pointure du football continental. Après ses modestes performances au cours des quatre matches tests et le raté face à la Mauritanie, l’EN a apparemment épuisé son crédit sympathie et se trouve plus que jamais appelée à secouer le cocotier.  En héritant d’adversaires bien loin d’être des foudres de guerre sur la scène africaine, l’on s’attend à ce que la qualification à l’édition camerounaise soit une simple formalité et que les choses sérieuses ne devront commencer qu’une fois les éliminatoires du Mondial qatari entamées  en mars prochain.
Vahid Halhilodzic a laissé entendre lors de la conférence de presse tenue après le match contre le Mauritanie qu’il procéderait à quelques changements dans son effectif et l’on s’attend à ce qu’ils concernent le côté offensif avec la titularisation d’entrée de Youssef El Arabi à la place de Youssef En-Nseyri qui avait manqué terriblement de réussite.
Face au Burundi, seule la victoire se présente comme option pour les partenaires de Hakim Ziyech, le nouveau capitaine tenu de se montrer beaucoup plus percutant et créatif dans le jeu en vue de débloquer la situation et de regagner le pays avec les trois points de la partie, sachant que Halhilodzic espérait glaner six unités à l’issue de ces deux premières manches.
Arrivée dimanche matin à Bujumbura, l’équipe nationale devait effectuer hier sa deuxième et dernière séance d’entraînement sur la pelouse du terrain qui abritera le match et tout le groupe se dit décidé à rectifier le tir et à faire oublier la piètre prestation livrée face à la Mauritanie.
Il convient de rappeler que la troisième journée des éliminatoires de la CAN 2021 verra la sélection marocaine accueillir le 31 août 2020 son homologue centrafricaine, match qui marquera la fin de la phase aller. Au retour, l’EN jouera deux fois de suite loin de ses bases contre les équipes de Centrafrique et de Mauritanie, respectivement le 8 septembre et le 5 octobre 2020. Elle bouclera les éliminatoires à domicile, le 9 novembre 2020, en recevant le Burundi, sachant que les deux premiers du groupe baliseront leur chemin pour la CAN 2021.
 

Test guinéen pour l’EN des locaux
L’équipe nationale des joueurs locaux affrontera, ce soir à partir de 19 heures au Complexe Moulay Abdellah à Rabat son homologue guinéenne, pour le compte d’un match amical entrant dans le cadre de la préparation des deux sélections pour les prochaines échéances officielles.
L’EN des locaux, lauréate du précédent CHAN disputé au Maroc, jouera ce match amical sans les sociétaires du HUSA qui devaient disputer hier avec leur club la finale de la Coupe du Trône contre le TAS.
Pour rappel, l’équipe nationale des locaux s’est qualifiée aux phases finales du CHAN 2020 au Cameroun au détriment de la sélection algérienne.

 

Divers
Boxe

Le boxeur marocain Mohamed Rabii a enregistré, samedi, la dixième victoire successive de sa carrière professionnelle, après avoir battu son rival mexicain Jesus Gurrola, lors d'un combat qui a eu lieu à Halle en Allemagne.
L'ancien champion du monde de 26 ans a remporté son combat aux points, à l'unanimité du jury.
Cette victoire est la dixième pour le boxeur marocain en autant de matchs depuis qu'il a entamé sa carrière dans la boxe professionnelle en 2017.

Trail

La première édition du Trail international de Taza, initiée par l'Association ‘’Courir ensemble’’, a été organisée, dimanche, avec la participation d’athlètes marocains et étrangers. Des coureurs représentant différentes régions du Royaume et des pays étrangers, notamment d'Afrique, ont pris part à cet évènement, qui propose deux parcours de 16 km et de 7 km, dénichés à travers les belles montagnes surplombant la ville de Taza.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur de cet événement sportif, Abdelhadi Saidi, a indiqué que le Trail international de Taza est un défi porté par la jeune Association ‘’Courir ensemble’’, ajoutant que l'objectif principal de cette manifestation est de contribuer à la promotion du tourisme de montagne dans la province de Taza et mettre en valeur son potentiel naturel, en particulier le parc national de Tazekka.
Il s'agit aussi de développer la pratique du sport chez les habitants de la ville et de mettre en place un parcours naturel dédié au Trail de Taza, a fait savoir M. Saidi, se félicitant de l'importante participation à cette première édition, fruit de ‘’l'engagement de l'ensemble des partenaires locaux’’.

Special Olympics

Le coup d'envoi de la première Coupe régionale de football a été donné lundi au Caire, avec la participation de six pays arabes, dont le Maroc.
Selon les organisateurs, cette manifestation sportive internationale qui se poursuivra jusqu'au 21 courant, servira de qualification aux Jeux mondiaux d'hiver de Special Olympics, prévus en Suède en 2021.
Cette coupe verra la participation de 11 équipes (dames et messieurs), représentant l'Egypte, le Maroc, la Jordanie, l'Arabie Saoudite, le Koweït et les Emirats arabes unis. Le Maroc y sera représenté par deux équipes masculine et féminine.
Les couleurs nationales seront ainsi défendues, chez les hommes, par des athlètes déficients mentaux. Il s'agit de Houssam Bsisi, Yasser Hirouch, Mohammed El Boubssi, Ilyas Beradi, Souleymane Al Andaloussi, Mohammed Akhrikher, Walid Cherki, Abdelmounaim Fadili, Saleh El Alaoui et Mohammed Salhi.
Chez les dames, l'équipe nationale comprend Fatima Zahra Souni, Fatima Zahra Lakhal, Chaimae Bouchioua, Said Charef, Kaoutar Settaf, Fatima Zahra Srija, Rania Kalali et Radia Selam.
Le comité d'organisation des Jeux mondiaux d'hiver avait décidé de porter à six, au lieu de trois, le nombre des sélections représentant la zone arabe participant à ces joutes, auxquelles seront qualifiés 45 pays.

 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :