Libération

Le Maroc, un marché mature aux clients très exigeants

Renault Trucks vise la barre des 500 véhicules par an

11/09/2018 Alain Bouithy

2017 a été une année réussie pour Renault Trucks dont les opérations ont dans leur ensemble augmenté de 7% alors que le marché n’a évolué que d’environ 4%.
En visite au Maroc, le président du constructeur au losange, Bruno Blin, a indiqué que «c’est la meilleure progression en termes de marché au niveau de l’Europe où nos parts ont progressé de 0,6%. Ce qui est extrêmement important sur des marchés très matures. On peut dire qu’il s’agit d’une vraie performance», lors d’une rencontre tenue récemment à Casablanca.
S’agissant du marché marocain, le top management de la société a déclaré que celui-ci demeure une priorité pour Renault Trucks qui «a lourdement investi dans la formation des équipes techniques et commerciales de Bamy Trucks et la refonte de l’offre afin de proposer les solutions les plus adaptées et innovantes en termes de produits et de services».
S’exprimant à cette occasion, Cyril Barillé, vice-président de Renault Trucks HUB Afrique, a estimé que le Maroc est «un marché mature aux clients très exigeants».
En plus d’offrir beaucoup plus que des camions robustes, fiables et modernes, spécialement adaptés au marché marocain, il a annoncé que la société s’engage «à augmenter la rentabilité de leur activité et à leur faciliter la vie, afin qu’ils puissent se concentrer sur leur cœur de métier».
A propos des ambitions de la marque au Maroc, les responsables de Renault Trucks ont indiqué qu’ils visaient 500 véhicules par an. Pour atteindre cet objectif, la société compte sur deux segments en particulier : la construction et le transport international «sur lesquels nous avons du potentiel de croissance», ont-ils soutenu.
Soulignons qu’à l’horizon 2019, le groupe GBH prévoit l’extension du réseau Renault Truck au Maroc avec un projet de nouveaux sites à Tanger et à Agadir, ont-ils annoncé lors de cette rencontre.
Pour rappel, c’est en novembre 2017 que la filiale historique Berliet Maroc a été reprise par Bamy Trucks Maroc, une entité locale du groupe Bernard Hayot pour améliorer l’activité de la marque Renault Trucks.
Au cours de son intervention, le responsable de la légion Afrique de la marque a aussi précisé que «l’offre comprend des contrats de service, la formation des conducteurs, des solutions de financement et des études de coût total d’exploitation pour optimiser la rentabilité de leurs opérations», assurant que l’offre produits et services alliait «performance et efficacité pour un rapport qualité/prix parmi les meilleurs du marché».
Evoquant la présence de la marque sur le marché africain, Cyril Barillé a longuement insisté sur les ambitions de Renault Trucks dans cette région, soulignant que «la stratégie globale de notre action en Afrique, c’est de consolider notre position de leader sur toute l’Afrique francophone (le Maghreb, l’Afrique de l’Ouest et centrale)».
Renualt Trucks, qui distribue et entretient ses véhicules à travers un réseau de plus de 1500 points de service dans le monde, entend aussi être sur le podium dans un certain nombre de pays où la marque est leader tels que la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Tunisie et le Sénégal.
Héritier de plus d’un siècle de savoir-faire français du camion, Renault Trucks fournit aux professionnels du transport une gamme de véhicules de 2,8 à 120 t et de services adaptés aux métiers de la distribution, de la construction et de la longue distance.
Il est à préciser que la visite de Bruno Blin à Casablanca «s’inscrit dans le cadre des visites régulières des équipes de management de Renault Trucks sur le terrain», a-t-on souligné dans un communiqué.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :