Libération

Le Maroc s’enquiert de l’expérience portugaise en matière de modernisation de l’administration

Entretien à Lisbonne entre Mohamed Benabdelkader et Maria Manuel Leitão Marques

23/05/2018

Le rôle des nouvelles technologies dans la modernisation de l’administration a été au centre d’entretiens, lundi à Lisbonne, du ministre délégué chargé de la Réforme de l'administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader, avec son homologue portugaise Maria Manuel Leitão Marques.
A l’issue de cette entrevue qui s’est déroulée en présence notamment de la secrétaire d’Etat adjointe chargée de la Modernisation de l’administration, Graça Fonseca, et de l’ambassadeur du Maroc au Portugal, Othmane Bahnini, elle a souligné que "le Portugal et le Maroc partagent la même ambition d'utiliser la technologie pour améliorer la qualité du service public car les deux pays pensent que la qualité du service public est une condition pour une démocratie saine au XXIème siècle".
Maria Manuel Leitão Marques a dans ce sens noté que la technologie peut "nous aider à rapprocher le service public des citoyens même ceux qui ne bénéficient pas encore de son utilisation", citant à cet égard le concept d'"Espace du citoyen" développé au Portugal, une sorte de complexe administratif qui offre une panoplie de services.
Dans une déclaration à la MAP, elle a également fait observer que le Maroc et le Portugal, deux pays proches, appartiennent à la même tradition administrative qui marque encore l'organisation des deux pays.
Pour sa part, Mohamed Benabdelkader a indiqué que cette visite lui permet de prendre connaissance du modèle portugais "qui est salué par un certain nombre d’organismes internationaux, notamment l’OCDE", notant qu’il s’agit d’un modèle de transition numérique des services administratifs bien réussi, qui "pourrait nous inspirer à mieux réussir notre propre expérience".
Le Portugal a su comment réussir cette transition numérique de son administration à travers une approche participative des citoyens, par le biais notamment du projet Simplex qui consiste à mettre en place des structures dédiées aux citoyens pour accueillir mais aussi pour simplifier les procédures administratives et l’accès du citoyen à un meilleur service public, a-t-il dit.
Rappelant que la visite intervient dans le cadre d’un accord de coopération signé à l’occasion de la 13ème RHN qui a eu lieu à Rabat, le ministre a fait savoir que la rencontre "intervient aussi dans un contexte marqué par une forte dynamique de réforme administrative, un projet que S.M le Roi Mohammed VI a placé parmi les priorités de la nation".
"Nous avons donc estimé pertinent de connaître le modèle et l’effort déployé par nos voisins portugais pour résoudre les mêmes problèmes de la lenteur, de la complexité administrative et de toute la pathologie administrative", a-t-il dit.  
Au Portugal, depuis 2005, année de démarrage du Simplex, le projet a été pris en charge par le chef du gouvernement, tandis qu’au Maroc, S.M le Roi a dédié un certain nombre de discours ces dernières années aux dysfonctionnements de l’administration, mais aussi aux directives et orientations de la réforme et de la mise à niveau de l’administration, a-t-il fait observer.
Mohamed Benabdelkader a, par ailleurs, indiqué avoir adressé une invitation officielle à la ministre et à la secrétaire d’Etat portugaises pour participer au Forum des Nations unies sur le service public qui se tiendra à Marrakech au mois de juin, notant qu’à cette occasion, les deux pays vont signer un accord concernant la dématérialisation des services administratifs.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :