Libération
Le Maroc réitère sa position sur la présence du Polisario dans la zone tampon

14/07/2018 Libé

Le Maroc réitère sa position «constante et claire» concernant tout agissement du front séparatiste du Polisario au niveau de la zone tampon, a affirmé, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.
«La position vis-à-vis de toute présence ou agissement du front des séparatistes est une position constante, claire et définitive, qui a été exprimée par S.M le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, dans une lettre adressée aux Nations unies en mars dernier», a-t-il souligné lors d'un point de presse à l’issue du Conseil du gouvernement. 
La position du Royaume est appuyée par une résolution claire du Conseil de sécurité, dans laquelle ce dernier a appelé le front séparatiste de manière explicite à ne transférer aucune unité administrative à la zone tampon, a-t-il ajouté, faisant valoir que le Conseil de sécurité a été clair à cet effet et que le Maroc est désormais appuyé par une position internationale émanant de ce Conseil.
La position du Conseil de sécurité, affirmée durant trois ans en ce qui concerne la zone tampon, est celle du «retrait immédiat», a-t-il précisé, considérant que ce qui émane du front séparatiste, avec l’appui de l’Algérie qui l'abrite, place le Polisario en confrontation avec la communauté internationale.
La résolution du Conseil de sécurité 2414 sur le Sahara marocain a présenté des éclaircissements fondamentaux, notamment par rapport au statut historique et juridique de l’est du dispositif de défense ainsi qu'aux provocations du Polisario. Le Conseil a affirmé que cette région, considérée comme zone tampon soumise aux accords de cessez-le-feu, ne doit pas abriter des activités civiles ou militaires. 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :