Libération

Laâyoune abrite un séminaire régional de BMCE Bank sur l’investissement au profit des MRE

Faire connaître les moyens et mécanismes mis à la disposition des Marocains résidant à l’étranger

10/08/2018

BMCE Bank poursuit sa tournée de Séminaires régionaux de l’investissement, à l’échelle nationale en faveur des "Marocains citoyens du monde", en faisant escale mardi dernier à Laâyoune.
"Au cours des quatre éditions de ce rendez-vous, quelque 2500 participants ont pris part aux 30 séminaires tenus dans les diverses régions du Royaume, mais aussi à l’étranger", a déclaré à la MAP Mounir Jazouli, directeur de Communication et Média chez BMCE BANK.
Ce genre d’événements vise à faire connaître les moyens et mécanismes mis à la disposition des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en vue de les accompagner dans la réalisation de leurs projets, a-t-il dit.
D’après M. Jazouli, l’objectif est d’aider ces investisseurs à mettre en œuvre leurs projets notamment dans leurs régions et villes natales.
"Les participants aux différents séminaires ont pu bénéficier de l’expérience, de l’expertise et des conseils fournis par les 125 experts de la BMCE Bank, des Centres régionaux d’investissement (CRI), de la Caisse centrale de garantie (CCG), entre autres", a-t-il fait savoir.
Placée sous le signe "Comment réussir son investissement au Maroc ?", la quatrième édition de ce programme se distingue par un souci d’une proximité accrue des "Marocains citoyens du monde" et d’une plus grande diffusion des informations et des données sur les possibilités offertes aux MRE.
Lors de cette rencontre, l’accent a été mis également sur les énormes opportunités d’investissement offerts par la région de Laâyoune-Sakia El Hmara et les moyens susceptibles de drainer les capitaux en vue de contribuer au succès du modèle économique des provinces du Sud, a noté pour sa part Bachir Lafkih, chef de division Promotion et coopération auprès du CRI de Laâyoune.
En outre, un exposé a été présenté sur les différents produits de la Caisse centrale de garantie (CCG) en matière d’appui à la création d'entreprises et de partage des risques avec les acteurs du secteur financier pour faciliter l’accès au financement.
La CCG contribue à donner une impulsion à l’initiative privée en encourageant la création, le développement et la modernisation des entreprises, a indiqué Maryam Makhchoune, chargée d’affaires auprès de la CCG-Laâyoune.
A cet égard, elle a affirmé que la Caisse est prête à booster les investissements des MRE issus de la région en vue de contribuer au développement socio-économique dans les provinces du Sud.
Devenu un rendez-vous incontournable ces trois dernières années pendant le déploiement des campagnes estivales, l’organisation de ce cycle de rencontres pour les MCM investisseurs traduit l’engagement fort de la BMCE Bank vis-à-vis de ses clients à l’étranger.
Ainsi, différentes régions, du Nord au Sud du Royaume, ont accueilli ces séminaires pour accompagner les investisseurs dans la réalisation de leurs projets au Maroc à travers des conseils personnalisés et une offre dédiée.
Ce cycle de rencontres a pris départ à El Jadida, le 18 juillet, pour faire ensuite escale à Tanger, le 26 juillet, et à Tétouan le 27 juillet avant d’arriver à Laâyoune.
Grâce aux séminaires régionaux de l’investissement, BMCE Bank se positionne comme un acteur clé dans le développement des investissements des MRE et renforce ainsi son engagement auprès de ses clients à travers plusieurs initiatives de proximité à forte valeur ajoutée, qui mettent à leur disposition les opportunités et modalités d’investissement dans leurs régions et les mécanismes d’appui dont ils ont besoin.
BMCE MRE Invest est une formule de financement moyen ou long terme exclusivement dédiée aux promoteurs marocains résidant à l’étranger, seuls ou associés à des investisseurs marocains ou étrangers, porteurs de nouveaux projets d’investissement ou projets d’extension au Maroc.
Adossé au fonds étatique "MDM Invest", ce crédit permet aux MRE investisseur de bénéficier d’une subvention de l’Etat à hauteur de 10 % du montant de la quote-part du MRE investisseur sous forme d’une contribution allant jusqu’à 5 MDH. D’autres solutions de financement sont également proposées en fonction du secteur à investir.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :