Libération

La perte de poids, un remède contre le diabète type 2

09/10/2019

C’est bien connu : adopter une hygiène de vie saine (alimentation équilibrée, activité physique) est le premier réflexe à adopter quand on est atteint de diabète de type 2. Les personnes en surpoids sont aussi invitées à mincir pour mieux contrôler leur diabète, dû à un taux anormalement élevé de sucre dans le sang.
Une nouvelle étude sur le sujet, réalisée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, montre qu’il n’est pas forcément utile d’adopter un régime drastique pour contrôler sa glycémie. De précédentes études ont souligné qu’un régime hypocalorique sévère pendant deux mois permettait une rémission. Mais d’après ces nouveaux résultats, un régime moins radical (et donc plus accessible pour le commun des mortels) et sur la longueur serait aussi efficace. Ainsi, les patients qui perdent 10% de leur poids (soit 7 kilos pour une femme de 70 kg par exemple) au cours des cinq premières années suivant le diagnostic pourrait guérir. C’est ce qu’ils ont montré en observant plus de 850 «nouveaux» diabétiques, âgés de 40 et 69 ans. Un tiers d’entre eux étaient en rémission au bout de cinq ans. Or, ceux qui avaient perdu du poids (10% ou davantage) avaient deux fois plus de chances que les autres de guérir de cette maladie chronique.
Cette nouvelle étude prouve qu’une perte de poids modérée et douce - beaucoup plus réalisable qu’une restriction calorique extrême – serait donc la clé pour faire baisser durablement son taux de sucre dans le sang. "Nos résultats suggèrent qu'il serait possible de se débarrasser du diabète pendant au moins cinq ans, avec une perte de poids plus modeste de 10%. Ce qui est motivant et plus réalisable pour beaucoup de patients!", confirme le Dr Dambha-Miller, un des auteurs de l’étude.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :