Libération
La médecine légale au Maroc, appelée à relever les défis relatifs à la formation et au renforcement des capacités

21/04/2018

La médecine légale au Maroc est appelée à relever les défis relatifs à la formation et au renforcement des capacités, ont souligné mercredi, à Marrakech, les participants à une rencontre rentrant dans le cadre d'un programme de coopération entre le Parquet général et la Fondation allemande de coopération juridique internationale (IRZ).
Les intervenants dans le cadre d'une conférence internationale initiée par le Parquet général sous le thème "La découverte du cadavre: la collaboration entre la justice et la médecine légale", ont relevé que la médecine légale au Maroc souffre aussi d'un manque de coordination entre les pratiquants de cette spécialité encore "récente" et peu connue au Maroc.
Cette formation, qui bénéficie aux magistrats du parquet et des juges d'instruction outre les médecins légistes, permettra de s'enquérir de l'expérience allemande dans le domaine de la collaboration entre la justice et les médecins légistes à travers l'Institut national de Berlin de la médecine légale.
Cette rencontre sera aussi l'occasion pour exposer l'expérience allemande dans le domaine de la supervision du parquet sur la médecine légale, et présenter des modèles pratiques sur la manière d'élaborer des rapports de la médecine légale, outre la structure du protocole de l'autopsie sous l'encadrement d'experts allemands de haut niveau.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :