Libération

La RSB s’emmêle les pinceaux en Coupe de la CAF

13/02/2018 Mohamed Bouarab

Fortunes diverses pour les deux représentants du football national lors de ce tour de chauffe des compétitions continentales. Si le Difaâ Hassani d’El Jadida a cartonné lors de son match  de Ligue des champions, ce n’était point le cas pour la Renaissance de Berkane qui a compromis ses chances de qualification en Coupe de la CAF.
En accueillant, dimanche au stade municipal de Berkane qui a rouvert ses portes, la formation sénégalaise de Mbour Petite Côte, la RSB s’est contentée d’une victoire étriquée sur la marque de 2 à 1, et ce pour le compte du match aller du tour préliminaire de la C2.
Et ce sont les visiteurs qui sont parvenus à trouver le chemin des filets en premier, ce qui a perturbé au plus haut point les locaux qui doivent leur salut à leur supériorité numérique et au buteur du CHAN, Ayoub El Kaabi, qui a transformé un penalty à la Panenka à la 64ème minute de jeu.
Une fois les pendules remises à l’heure, les Berkanis ont continué sur leur lancée doublant la mise par l’intermédiaire de Fo Doh Laba Kodjo à la 71ème mn. Une courte victoire qui ne met pas la RSB dans de bonnes dispositions avant d’aborder le match retour le 21 de ce mois face à son adversaire, troisième du championnat sénégalais.
Le coach de la RSB, Mounir Jaâouani, ne s’est pas montré pour autant inquiet et a estimé que ses protégés sont capables de regagner le bercail avec le billet du tour suivant, sachant que les dirigeants du club s’étaient fixé comme objectif une qualification à la phase de poules.
A noter que le Raja de Casablanca qui retrouvera la Coupe de la CAF ne fera son entrée en lice qu’au tour des seizièmes de finale, tout comme d’ailleurs le Wydad vainqueur de la Ligue des champions et exempt du tour préliminaire de la C1.
A propos de ce tableau, et comme précité, le DHJ n’a fait qu’une bouchée, samedi à domicile, du club du Sport Benfica de la Guinée-Bissau. L’équipe doukkalie a scellé le sort de cette confrontation sur un score qui se passe de tout commentaire 10 buts à 0 dont un quintuplé du revenant Hamid Ahdad.
Le match retour prévu le 21 courant se veut une simple formalité pour le Difaâ, à moins que le Benfica ne déclare forfait permettant ainsi aux hommes d’Abderrahim Taleb de se concentrer davantage sur le championnat national où ils jouent les premiers rôles.

 

4 ratés sur 5
Les quelque 40.000 supporters de l’équipe ghanéenne d'Asante Kotoko se souviendront sans doute très longtemps du supplice que leur ont fait subir leurs joueurs, incapables de transformer trois penalties sifflés en leur faveur, lors d’un match comptant pour le tour préliminaire de la Coupe de la CAF, dimanche.
En tout, l'arbitre sénégalais de la rencontre, Issa Sy, a sifflé cinq penalties, dont un en faveur des adversaires d'Asante. Mais sur les trois premiers, tour à tour, Saddick Adams, Amos Frimpong et Baba Mahama ont manqué leur tentative au grand désespoir des spectateurs du stade Baba Yara de Kumasi.
Généreux, l'arbitre a aussi montré le point des 11 m, mais cette fois en faveur de Cara Brazzaville. Et le joueur congolais n'a rien trouvé de mieux que de... manquer lui aussi son penalty!
Au grand soulagement des supporters d'Asante, vainqueur de la Ligue d'Afrique des champions en 1970 et 1983, M. Sy a sifflé un cinquième et dernier penalty que l'attaquant de l'équipe locale Mohammed Yakubu a proprement transformé...
Asante l'a donc emporté 1 à 0, mais le retour risque d'être très difficile surtout si ses attaquants se montrent tout aussi maladroits, le 21 février à Brazzaville.
Les fans se sont déchaînés sur les réseaux sociaux, l'un d'eux demandant aux joueurs de renoncer à leur prime de victoire...


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :