Libération
La Chambre des représentants ambitionne d’accroître sa production législative

28/05/2018 Libé

Habib El Malki préside la réunion hebdomadaire du bureau

Le Bureau de la Chambre des représentants a souligné la nécessité d'explorer toutes les opportunités possibles, que ce soit avec le gouvernement ou les commissions permanentes concernées, en vue d'accroître la production législative lors de la session en cours. 
Le Bureau a insisté, dans un communiqué rendu public, jeudi, après sa réunion hebdomadaire présidée par le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, sur l'importance de l'initiative législative qui a porté sur plus de 80 importantes propositions de loi relatives aux dimensions sociale, financière, organique et juridique.
Ces propositions présentées par la commission de justice, de législation et des droits de l'Homme et la commission des secteurs sociaux concernent, notamment, le Code du travail, la couverture médicale, la sécurité sociale, la loi sur la nationalité et la procédure pénale, dont l'adoption constituera une valeur ajoutée pour la législation en vigueur. 
Le bureau a, également, soumis à la commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des Marocains résidant à l'étranger, des projets de loi relatifs à la convention conclue à Rabat entre le Maroc et le Bangladesh et à l'approbation de la convention sur les services aériens signée entre le Maroc et le Bahreïn.  
Par ailleurs, le bureau a fixé l'ordre du jour de la séance plénière relative aux politiques publiques qui aura lieu ce lundi. Lors de cette séance, deux axes seront examinés, à savoir les derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du Royaume et les perspectives et résultats du dialogue social. 
L'ordre du jour comprend, aussi, deux questions orales présentées par les groupes de l'opposition sur la commercialisation des produits agricoles et le développement de la bande frontalière.
S'agissant de l'évaluation des politiques publiques, le communiqué a souligné que le bureau a choisi l’enseignement préscolaire et fondamental en tant que thème d'évaluation et décidé de créer un groupe d'action thématique pour faire le suivi, ajoutant que le bureau a invité les groupes parlementaires à proposer d'autres politiques publiques en vue d'élaborer un programme pluriannuel, accompagné d'une étude préliminaire sur les problèmes majeurs posés par les politiques publiques ou les programmes à évaluer.
Concernant la politique étrangère du Royaume basée sur l'ouverture et la cohabitation, le bureau a décidé de créer trois groupes d'action relatifs à l'intégrité territoriale du Royaume, aux affaires africaines en vue de contribuer à la réussite du processus de coopération politique, parlementaire, économique, sociale et sécuritaire, et à la cause palestinienne. 


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :