Libération
L’USFP s’élève contre toute politique de division et de balkanisation du Maghreb

20/04/2018

Le Bureau politique de l’USFP a tenu mardi 17 avril une réunion consacrée  aux derniers développements  politiques et autres questions organisationnelles.
Après l’exposé présenté par le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar,  et  les débats qui s’en sont suivis, le Bureau politique :
- Se félicite des positions des partis politiques marocains qui, à l’unanimité, ont exprimé leur forte  détermination à contrecarrer  le complot  que les ennemis de l’intégrité territoriale  du Royaume veulent mettre en œuvre dans la zone tampon au Sahara marocain.  Des convictions qui ont été exprimées lors de la réunion historique organisée le 9 avril à la ville de Laâyoune qui a adressé un message, au nom du peuple marocain, à la communauté internationale, réitérant sa totale mobilisation pour défendre son droit nonobstant  les conditions et les défis.   
En cette occasion, l’USFP réitère son engagement à poursuivre la lutte aux côtés des forces marocaines et des institutions de l’Etat et de ses symboles, en vue de parachever  la lutte de l’intégrité territoriale et faire échouer les plans de morcellement que certaines forces régionales et internationales tentent de mettre en place dans la région.
Fidèle à son histoire et ses orientations politiques et intellectuelles, l’USFP lance un appel à toutes les élites politiques et culturelles des pays du grand  Maghreb  pour s’opposer au complot  de balkanisation ourdi par la gente militaire algérienne et œuvrer à réunir toutes les conditions de l’édification de l’unité des peuples maghrébins  en tant qu’alternative à la politique de l’inimitié et de l’agression qui entrave la  coopération et la complémentarité entre les peuples et entre  les potentialités et les moyens humains, économiques et naturels de cette région.
- Souligne la grande importance  qu’accorde le parti  à la journée d’étude organisée sur le nouveau modèle de développement avec pour thème « Etat fort et juste…société moderne et solidaire ». Une contribution du parti au débat national sur l’évaluation, la révision et l’amélioration du modèle qui perdure jusqu’à nos jours, partant de l’héritage historique, national et démocratique de notre parti  et son appartenance à l’école socialiste marocaine qui s’inspire des expériences des partis et des gouvernements socialistes de par le  monde, en vue de présenter des propositions et des alternatives réalistes et efficaces au niveau institutionnel, économique, social et culturel à même de satisfaire les attentes du peuple marocain et de répondre à son souhait de voir émerger une société où règnent la justice, la dignité, l’équité et le développement.
- Appelle l’ensemble des Ittihadi(e)s à adhérer fortement à la dynamique organisationnelle qui a été entamée dans toutes les régions en application des résolutions du Xème Congrès du parti et des décisions du Conseil national,  et ce afin de poursuivre l’action inlassable pour reprendre l’initiative, consolider les organisations partisanes par ses cadres et militants intègres  et les renforcer en compétences, notamment des femmes et des jeunes, ainsi que de différentes forces actives au sein de la société et de répondre aux attentes des citoyens en matière de dignité, d’égalité et de vie digne, tout en se préparant aux prochaines échéances avec vigilance, mobilisation et engagement.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :