Libération

L'UPA appelle à placer les jeunes et les femmes au cœur du développement

02/12/2019 Libé

La 42ème session de la Conférence de l'Union parlementaire africaine (UPA), dont les travaux se sont clôturés vendredi à Djibouti, a été sanctionnée par une série de recommandations, visant principalement à placer les jeunes et les femmes au cœur des programmes de développement.
Cette manifestation parlementaire continentale a souligné l’impératif de promouvoir les investissements et d’adopter des politiques industrielles et commerciales stimulant la diversification économique, notamment par la création d'un environnement propice aux entreprises.
Les participants à cette conférence ont insisté sur la nécessité de soutenir et d’encourager l’innovation, de développer davantage les activités de traitement des ressources naturelles et de renforcer la coopération Sud-Sud afin de faciliter la mise en place de zones de fabrication régionales et la création de nouveaux marchés.
D’autre part, les recommandations soulignent également l’impératif de développer les infrastructures de transport, les technologies de l'information et de la communication (TIC) et les énergies renouvelables.
La 42ème session de la Conférence de l’UPA a exhorté les gouvernements à renforcer leurs stratégies en matière de santé et d'éducation afin de contribuer à la valorisation du capital humain, insistant sur le rôle des petites, moyennes et grandes entreprises dans la création de valeur et d'emploi pour les jeunes et les femmes. A cet égard, les participants ont plaidé pour un soutien accru du secteur privé à travers notamment des incitations à l'investissement dans les secteurs agricole, industriel et autres secteurs connexes qui favorisent la création de valeur. Pendant cinq jours, la capitale djiboutienne a accueilli la 75ème session du Comité exécutif de l'Union parlementaire africaine et la 42ème session de la Conférence de l’Union.
Le Maroc a été représenté lors de ces deux rencontres par une délégation composée des parlementaires et conseillers Loubna El Kahli, Omar El Fassi Fihri, Ismail Lmaoui, Mouna Achret, Mohamed Lahmouch, Ahmed Chad, Omar Abassi, Hassan Slighoua et Abderrazak Nait Adbou.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :