Koeman et le Barça se rassurent contre Levante

27/09/2021

Ronald Koeman peut souffler : au bord de la crise avant ce week-end, le FC Barcelone s'est rassuré dimanche en surclassant Levante 3-0 au Camp Nou pour la 7e journée de Liga, et remonte provisoirement à la 5e place d'un classement dominé par le Real Madrid. Les Catalans peuvent remercier leurs recrues : le Barça a ouvert le score dès la 7e minute grâce à un pénalty provoqué et transformé par Memphis Depay (7e), puis a doublé la mise à la 14e grâce à un but de Luuk de Jong, qui a ouvert son compteur sous le maillot blaugrana. Et c'est le revenant Ansu Fati, de retour sur le terrain 322 jours et 4 opérations après sa fracture du ménisque du genou gauche contractée le 7 novembre 2020 face au Betis Séville, qui a marqué le but du 3-0 à la 90e+1, vêtu du N.10 hérité de Lionel Messi. Annoncé proche de la sortie par les médias catalans, l'entraîneur du Barça Ronald Koeman, en tribunes dimanche après avoir été exclu en fin de match à Cadix jeudi (0-0) et suppléé par son adjoint Alfred Schreuder, a réussi à retourner la situation à trois jours d'un match déjà crucial en Ligue des champions, à Lisbonne face au Benfica, mercredi (21h00). Pour la première fois depuis l'arrivée du Néerlandais il y a un an, les Blaugranas ont réussi à marquer deux buts dans les 15 premières minutes d'une rencontre. Et les choix forts de l'ex-sélectionneur Oranje ont payé : Koeman a décidé de titulariser Nico et Gavi autour du capitaine Sergio Busquets au milieu de terrain, et les deux espoirs (respectivement 19 et 17 ans, 1re et 2e titularisations) ont été à la hauteur, multipliant les passes verticales vers leurs attaquants. Et d'autres joueurs ont aussi refait surface à l'instar de Busquets lui-même, et de Sergino Dest, excellent dans son couloir gauche. Face à un adversaire inexistant, les Catalans ont renoué avec leur jeu. Le Barça a gagné les 15 matches qu'il a disputés dans son stade en Liga contre Levante, en marquant plus de trois buts par match en moyenne. Et le public du Camp Nou a retrouvé le sourire lors de l'entrée sur le terrain du prodige Ansu Fati. Victime d'une fracture du ménisque du genou gauche face au Betis Séville le 7 novembre 2020, le jeune diamant blaugrana (18 ans) a mis près d'un an à se soigner, est entré en jeu à la 81e minute tout sourire, à la place de Luuk de Jong et a été décisif dès son entrée en jeu. "Quand Ansu Fati est revenu sur le terrain, ça a été un moment de joie pour tout le monde. Vous avez dû voir les réactions dans le stade. Il a créé un but à partir de rien. Si les jeunes sont bons, il ne faut pas regarder l'âge. Si tu es jeune et que tu es bon, tu vas jouer. C'est la force du Barça, et il faut utiliser cette force pour grandir", a assuré l'entraîneur-adjoint Schreuder en conférence de presse d'après-match. Fati a célébré son but avec un poing rageur pendant qu'il était porté en héros par ses coéquipiers, avant d'aller directement remercier le médecin du Barça sur le banc. Un match plein et salutaire pour le Barça, avant un mois décisif : après le périlleux déplacement à Lisbonne mercredi, les hommes de Koeman affronteront l'Atlético Madrid et le Valence CF en championnat, le Dynamo Kiev en C1, puis disputeront le premier clasico de Liga chez eux face au Real Madrid, le 24 octobre.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :






LIBÉRATION
Adresse: 33, Rue Amir Abdelkader.
Casablanca 05-Maroc.
Tél.: 0522 61 94 00/04. Fax: 0522 62 09 72