Libération

Kate Middleton et Meghan Markle victimes de cyber-harcèlement

09/03/2019

La famille royale compte bien ne pas se laisser faire face à ses trolls. Le 4 mars 2019, les palais de Kensington et Buckingham, ainsi que Clarence House, se sont unis autour d'un nouveau règlement visant à assainir les interactions des internautes sur les différents comptes de réseaux sociaux que possède la famille royale. Tout message abusif sur Meghan Markle ou Kate Middleton pourra désormais être rapporté à la police.
"Nous demandons à quiconque sur nos chaînes de réseaux sociaux de faire preuve de courtoisie, gentillesse et respect pour tous les autres membres de nos communautés en ligne", annonce ainsi ce nouveau "manuel". Tout commentaire Twitter ou Instagram "promouvant la discrimination de race, sexe, religion, nationalité, invalidité, orientation sexuelle ou âge" pourra être caché ou supprimé par les équipes royales en charge des réseaux sociaux.
Comme le rappelle le Daily Mail, en janvier dernier, le palais de Kensington avait expliqué passer "des heures" à modérer les messages déplacés visant souvent Kate Middleton et sa belle-sœur Meghan Markle. Les pires commentaires étant souvent ceux opposant les fans de la duchesse de Cambridge à ceux de la duchesse de Sussex. Peut-être ce nouveau règlement est-il lié à l'aide qu'auraient offerte Serena Williams et son équipe de communicants ? En février dernier, la sportive aurait en effet proposé d'aider à lutter contre les nombreux détracteurs auxquels sa copine Meghan Markle doit faire face depuis qu'elle a épousé le prince Harry.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :