Libération

Journée nationale de la résistance

18/06/2018 Libé

Le 64ème anniversaire commémoré ce 18 juin

Le 64ème anniversaire de la Journée nationale de la résistance, que le peuple marocain et la famille de la résistance célèbrent ce 18 juin, coïncidant avec la commémoration de la disparition du martyr Mohamed Zerktouni et du 62ème anniversaire du recueillement de feu S.M Mohammed V sur la tombe de cette figure de proue de la résistance, constitue l'incarnation des plus nobles manifestations du patriotisme et du sacrifice des martyrs de la lutte nationale pour recouvrer l'indépendance et l’intégrité territoriale.
Le programme de la célébration de cet anniversaire comprend le recueillement sur la tombe de feu Mohamed Zerktouni au cimetière Chouhada à Casablanca et l'organisation d'un meeting en hommage aux martyrs de l'indépendance et l'intégrité territoriale, indique un communiqué du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'armée de libération.
De même, un meeting sera organisé au niveau de la préfecture des arrondissements d'Ain Sebaâ-Hay Mohammadi, évoquant un épisode glorieux de la lutte pour la liberté, l'indépendance et l'intégrité territoriale du Royaume et un hommage sera rendu à des résistants, en signe de reconnaissance à leurs services loyaux et leurs actions héroïques, ajoute le communiqué, soulignant que cette cérémonie sera marquée par l’octroi d’aides pécuniaires ainsi qu’une assistance sociale et une prise en charge médicale dispensées à certains membres de la famille de la résistance.
En outre, un hommage sera rendu, ce 18 juin, au Haut commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, Mustapha El Ktiri, à la demeure du martyr Mohamed Zerktouni, à l’initiative de la Fondation Mohamed Zerktouni pour la culture et les recherches et le Conseil de la région de Casablanca-Settat, en collaboration avec une pléiade d'anciens résistants et membres de l'armée de libération à Casablanca, ajoute la même source.
En célébrant cet événement historique, le Haut commissariat tend à promouvoir la culture des valeurs nationales, la citoyenneté agissante et le comportement civique, parmi les diverses couches sociales et les différentes catégories d’âge, notamment auprès des jeunes et la génération montante.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :