Libération

Insolite : Trump épinglé

12/07/2019

Donald Trump a justifié par des problèmes de téléprompteur une erreur chronologique très remarquée durant son discours pour la fête nationale, lorsqu’il a déclaré que l’armée américaine était parvenue à “prendre le contrôle des aéroports” contre les Britanniques... en 1775.
Devant des milliers de personnes réunies pour un spectacle d’une ampleur inédite, rythmé par les survols d’avions militaires, le président républicain a fait  un discours largement apolitique d’environ une heure, en évitant les improvisations qu’il affectionne d’ordinaire devant ses supporteurs.
Remontant à “juin 1775”, le septuagénaire a parlé des batailles livrées par les troupes révolutionnaires lors de la guerre d’indépendance: “Notre armée enfonça les remparts, elle prit le contrôle des aéroports, elle fit tout ce qu’il y avait à faire”, a déclaré Donald Trump.
Il a pourtant cité, dans le même discours, l’exploit des frères Wright, pionniers américains de l’aviation qui n’ont réalisé le premier vol motorisé, devant témoins, qu’en 1903.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :