Libération
Examen à Rabat des moyens de renforcer la coopération maroco-américaine

Rkia Derham reçoit une délégation d'anciens congressmen américains

12/09/2018

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham, a examiné, lundi à Rabat, avec une délégation d'anciens congressmen américains, les moyens à même de consolider l'accord de libre-échange maroco-américain.
La rencontre a été l'occasion de passer en revue les moyens à même de renforcer l'accord de libre-échange entre les deux pays, a indiqué Rkia Derham dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec la délégation américaine, rappelant que le Royaume est le seul pays africain lié aux Etats-Unis par un tel accord.
Cette rencontre a également permis d'explorer les diverses opportunités de coopération entre le Maroc et les Etats-Unis, notamment dans le secteur des énergies renouvelables, a-t-elle ajouté.
Pour sa part, Russ Carnahan, membre de la délégation des anciens congressmen américains, membre de l'«US association of former members of Congress» (USAFMC), a souligné que cette entrevue a permis non seulement de s'arrêter sur la réussite de l'accord de libre-échange entre le Maroc et les Etats-Unis, mais aussi d'explorer les moyens pour améliorer davantage cet accord.
Ce fut aussi l'occasion de passer en revue les différentes opportunités de coopération économique entre les deux pays, notamment en termes d'énergies renouvelables, a-t-il dit, soulignant l'opportunité pour les Etats-Unis de coopérer davantage avec le Maroc dans plusieurs domaines.
La visite de travail qu'effectue au Maroc cette délégation d'anciens congressmen américains (9-15 septembre) s'inscrit dans le cadre des efforts visant à promouvoir les intérêts du Royaume auprès des législateurs américains.
Les membres de la délégation ont également eu des entretiens avec la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Mounia Boucetta et avec le chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani.
A l’occasion des entretiens entre ce dernier et les anciens congressmen américains, les deux parties ont exprimé leur satisfaction de la qualité des relations profondes d'amitié qui unissent les deux pays et du partenariat stratégique maroco-américain qui comprend plusieurs domaines de développement socio-économique, mais aussi quant au niveau de la coopération des deux pays amis dans le cadre de nombreux dossiers dynamiques, notamment la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, ainsi que le renforcement des conditions de paix et de sécurité à l'échelle internationale.
Dans ce contexte, Saad Dine El Otmani a exprimé la gratitude du Royaume envers les Etats-Unis pour leur confiance, comme en témoignent le volume et le niveau des projets de développement inscrits dans le cadre du «Millennium Challenge Account-Morocco», dont le deuxième Compact est en cours d'exécution, après le franc succès du premier Compact.
Il a également loué la qualité des projets programmés et passé en revue un ensemble de secteurs prometteurs qui bénéficient d'une attention particulière de la part du gouvernement et qui offrent des perspectives d'investissements importantes au Maroc, citant notamment les énergies renouvelables, le renforcement des infrastructures et le dessalement de l'eau de mer.
De leur côté, les anciens congressmen américains ont fait part de leur satisfaction quant au niveau du partenariat maroco-américain, le Maroc étant le seul pays africain auquel les Etats-Unis sont liés par un accord de libre-échange, se sont-ils félicités, exprimant leur ambition d’œuvrer afin d'encourager les investissements américains dans le Royaume dans divers domaines de développement socioéconomique.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :