Libération
Divers

22/05/2018

Un Observatoire africain de la migration

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a adopté récemment la proposition de S.M le Roi Mohammed VI d’établir un Observatoire africain de la migration.
Cet observatoire, dont le travail sera basé sur le triptyque « Comprendre, anticiper et agir », aura pour mission de collecter les informations et de développer l’échange d’informations ainsi que la coordination entre les pays africains, indique un communiqué du CPS.
Il aura également pour tâche de créer des synergies avec les initiatives africaines relatives à la question de la migration à travers l’échange d’informations dans l’objectif de relever les défis inhérents aux flux migratoires en Afrique, ajoute la même source.
Le CPS souligne, à cet égard, l’importance de la collaboration entre ledit observatoire et les initiatives existantes, dont le Centre opérationnel régional de Khartoum et l’Initiative pour la Corne de l’Afrique dans le but de développer la collaboration et l’échange d’informations et lutter contre les crimes liés à la migration.

Des sénateurs nigérians à Laâyoune

Deux membres du Sénat de la République fédérale du Nigeria ont entamé, dimanche, une visite de trois jours dans la ville de Laâyoune au cours de laquelle ils tiendront des rencontres avec des élus et acteurs locaux et s'informeront de la dynamique de développement dans la région. Lors de leur séjour à Laâyoune, Muhammad Adamu Aleiro et Orji Theodore Ahamefule tiendront des rencontres à la Commission régionale du Conseil national des droits de l’Homme, au conseil municipal et au conseil de la région.
Outre des échanges avec des chioukhs de tribus de la région et des acteurs de la société civile, cette visite sera l’occasion pour les deux sénateurs de s’informer de la dynamique que connaît la région à travers des visites à des installations et projets de développement.
En mars dernier, une délégation parlementaire nigériane, conduite par le président de la commission des relations parlementaires internationales de la Chambre des représentants nigériane, Samuel Okon Ikon, avait effectué une visite à Laâyoune dans le cadre du renforcement des relations maroco-nigérianes.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :