Libération
Divers

13/09/2018

Tanger
L'Office national des chemins de fer (ONCF) procédera, à partir du dimanche 16 septembre 2018, à la fermeture de la gare de Tanger-Moghogha et au transfert du service voyageurs à la gare de Tanger- Ville, a annoncé l'ONCF.
Le service voyageurs sera ainsi transféré à la gare de Tanger-Ville qui va absorber à partir de cette date tout le trafic voyageur de la ville de Tanger à savoir les dessertes "Tanger - Casablanca", "Tanger - Fès" , "Tanger - Marrakech" et "Tanger - Port Tanger-Med", ajoute l'Office dans un communiqué parvenu mardi à la MAP.
Cette fermeture intervient dans le cadre des travaux de prolongement d’une voie au niveau de l’atelier de maintenance situé à Moghogha et qui va impacter le bâtiment voyageurs de la gare de Tanger- Moghogha, explique-t-on de même source.
Conscient du désagrément que pourrait engendrer la fermeture de la gare de Moghogha, l’ONCF renforce son dispositif d’information et invite ses clients à anticiper leur voyage, en s’informant au préalable auprès de ses équipes d’assistance en gare et à bord des trains, à consulter également le site web www.oncf-voyages.ma ou à contacter le Centre de relation client 2255, conclut le communiqué.

Biougra
La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a ouvert lundi une procédure disciplinaire à l'encontre d'un fonctionnaire de police au grade de commandant, exerçant en tant que président de la division urbaine au commissariat de Biougra, suite à son implication dans une affaire de corruption.
Un communiqué de la DGSN indique que le mis en cause a été arrêté en train de percevoir une somme de 500 dirhams en guise de corruption, et ce sur la base d'une plainte déposée par un individu, victime d'une extorsion de la part du prévenu, en contrepartie de consentir à son activité dans le transport clandestin des passagers.
La DGSN a décidé de suspendre le mis en cause de ses fonctions, dans l'attente des résultats de l'enquête judiciaire en cours, afin de prendre les mesures disciplinaires nécessaires, selon le communiqué.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :