Libération

Divers

10/09/2018

Nador

Le département de la Pêche maritime a décidé d'interdire la récolte et la commercialisation des coquillages issus de la zone conchylicole classée Ras Kebdana relevant de la circonscription maritime de Nador, et ce jusqu'à épuration totale du milieu.
Les résultats d'analyses effectuées par l'Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de la zone conchylicole classée Ras Kebdana relevant de la circonscription maritime de Nador "dénotent la présence de biotoxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales", indique un communiqué du ministère de l'Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.
En conséquence, le département de la Pêche maritime recommande "aux consommateurs de ne s'approvisionner qu'en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d'identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels)", fait savoir le communiqué.
Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique, avertit le ministère.

Rabat

Le service préfectoral de la police judiciaire de Rabat a diligenté une enquête sous la supervision du parquet compétent avec un brigadier bénéficiant d'une mise en disponibilité de longue durée pour maladie, pour son implication présumée dans une affaire d'outrage à magistrat. Dans un communiqué, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) indique qu'après s'être présenté jeudi en compagnie de son fils mineur devant l'instance chargée d'enquêter sur les affaires de mineurs, en raison d'une affaire répressive liée au mauvais voisinage, le mis en cause a eu recours à des actes et comportements portant atteinte à la justice. Le policier mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du Parquet compétent, alors que la DGSN attend la clôture de l'enquête pour déterminer la responsabilité disciplinaire, ajoute le communiqué.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :