Libération
Divers Economie

06/12/2018

Les IDE s'envolent de 41,9% à fin octobre

Les flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc se sont établis à 30,35 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2018, en progression de 41,9% par rapport à la même période un an auparavant, annonce l'Office des changes.
Ce résultat s'explique par la hausse des recettes (+11,79 MMDH), plus importante que celle des dépenses (+9,43 MMDH), explique l'Office des changes dans une note sur ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs d'octobre 2018.
Les flux des IDE ont réalisé, durant les cinq dernières années, un taux de croissance annuel moyen de 9,7% (janvier-octobre 2014/2018), relève la même source, précisant que par nature d'opération, les titres de participation représentent 74,3% du total des flux IDE à fin octobre 2018 au lieu de 61,8% une année auparavant et 70,6% en 2016.
Parallèlement, le réinvestissement des bénéfices et les instruments de dettes représentent 25,7% du total des IDE à fin octobre 2018 contre 38,2% en 2017 et 29,4% en 2016.
La note fait également ressortir que les envois de fonds effectués par les Marocains résidant à l'étranger ont atteint 55,33 MMDH au titre des dix premiers mois de 2018. La balance Voyages fait, quant à elle, état d'un recul de 2,3% de son solde à 45,32 MMDH entre janvier et octobre 2018.

L’aéroport Oujda-Angad améliore son trafic aérien

 Le nombre de passagers qui ont utilisé l'aéroport Oujda-Angad durant les dix premiers mois de cette année a enregistré une progression de 6,53 % par rapport à la même période de l'année 2017.
Des données de l'Office national des aéroports (ONDA) montrent que les passagers ayant transité via cet aéroport à fin octobre 2018 sont au nombre de 594.383, contre 557.941 durant la même période une année auparavant.
La même source fait savoir que l'aéroport Oujda-Angad a enregistré 3,16 % du volume de trafic des différents aéroports du Royaume au cours des dix premiers mois de cette année, se plaçant ainsi à la 8ème place à l'échelon national, et à la deuxième place sur le plan régional après l'aéroport Nador-Al Aroui.
Pour le seul mois d’octobre dernier, le nombre de passagers enregistré au niveau de l’aéroport Oujda-Angad a atteint 53.710 voyageurs contre 52.653 durant le même mois de l’année écoulée, en hausse de 2,01 %, soit 2,75 % du trafic aérien national au cours de ce mois.
En 2017, 634.961 passagers ont utilisé cette plateforme aéroportuaire contre environ 553.159 lors de l'année 2016, en progression de 14,79 %.
L'aéroport Oujda-Angad est lié à plusieurs aéroports européens, notamment de France (Paris, Marseille, Beauvais et Strasbourg), de la Belgique (Bruxelles, Charleroi), d'Allemagne (Düsseldorf) et des Pays-Bas (Amsterdam).


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :