Libération

Devoir de mémoire: Commémoration des anniversaires du soulèvement de Kénitra et de la bataille de Oued Al Makhazine

09/08/2019

La commémoration du 65ème anniversaire du soulèvement de Kénitra contre l'occupation en août 1954 est une excellente occasion pour transmettre aux générations montantes les valeurs de patriotisme authentique et leur inculquer les principes de citoyenneté agissante, a souligné mercredi le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri.
Par ailleurs et lors d'un colloque organisé par le Haut-commissariat sous le thème "Le soulèvement de Kénitra contre le colonisateur : une marque d'attachement à l'identité nationale", il a affirmé qu'il s'agit d'un événement important pour transmettre aux jeunes générations patriotisme et amour de la patrie afin qu'ils s'inscrivent pleinement dans le processus de modernisation, de développement et de progrès.
Cet événement phare a marqué un tournant décisif dans la lutte nationale pour le recouvrement de la liberté et l'indépendance, a-t-il ajouté, notant que c'est ainsi une belle opportunité pour mettre la lumière sur le contexte historique de cette épopée ainsi que sur les diverses phases du combat du peuple marocain pour l'indépendance.
Mustapha El Ktiri a, en outre, rappelé la contribution significative de la population de Kénitra, les sacrifices consentis et l'esprit d'engagement pour la défense de la patrie, ses valeurs et ses constantes nationales, relevant que Kénitra fait partie des villes pionnières du mouvement de libération nationale comme en témoigne la signature du Manifeste de l'Indépendance en 1944 par des personnalités originaires de la ville.
Ce colloque animé par une pléiade d'universitaires et de chercheurs a pour objectif de promouvoir les initiatives du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération visant à présenter des lectures et des informations scientifiques permettant de documenter la mémoire historique nationale et locale et la valoriser en tant que composante essentielle du capital immatériel du Royaume.
Par la même occasion, un hommage a été rendu à plusieurs anciens résistants de Kénitra, en signe de reconnaissance des services qu'ils ont rendus à la cause nationale et des énormes sacrifices consentis pour la défense de la dignité de leur pays. De même, des aides financières ont été accordées à plusieurs membres de la famille de la résistance et leurs ayants-droit.
A signaler, par ailleurs, que le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération a organisé, dimanche à la commune de Souaken, dans la province de Larache, un meeting à l'occasion du 441ème anniversaire de la bataille de Oued Al Makhazine, sous le thème "La bataille de Oued Al Makhazine: une profondeur historique et une voie de développement économique et sociale de la province de Larache".
S'exprimant à cette occasion, le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri a souligné l'importance de se remémorer l'épopée de la résistance nationale et d'inculquer aux générations futures les leçons tirées de ce combat, qui constitue une étape phare dans la lutte du Maroc pour sa souveraineté et la préservation de l'unité religieuse, spirituelle et nationale du Royaume.
Cet événement est l'occasion de mettre en exergue les efforts soutenus pour l'édification d'un Maroc moderne, démocratique et prospère sous le leadership de S.M le Roi Mohammed VI, a-t-il fait savoir, rappelant les faits et la symbolique de cette grande épopée qui avait, à l'époque, mis un terme aux desseins expansionnistes des puissances colonialistes et a, depuis, inspiré les Marocains dans leur lutte pour la défense de la liberté et de l'intégrité territoriale du Royaume.
La commémoration de cet événement historique, qui restera à jamais gravé en lettres d'or dans les annales de la lutte du Maroc pour défendre son intégrité territoriale, a pour but de faire connaître aux jeunes générations une histoire jalonnée de sacrifices consentis pour la défense de la patrie contre les ennemis de l'intégrité territoriale du Maroc, a-t-il mis en avant.
Le responsable a, en outre, mis l'accent sur l'engagement de son institution à préserver la mémoire historique, à travers la collecte, la rédaction et l'archivage des chapitres de l'histoire du Royaume, en particulier ceux liés aux étapes du militantisme et de résistance du peuple et du Trône, au service de la liberté, la dignité, l'indépendance et l'intégrité territoriale du Royaume.
Dans ce sens, Il a indiqué que le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération met à disposition des lecteurs une série de publications, qui rassemble 41 ouvrages traitant de l'histoire de la résistance.
Cette réalisation créative vient combler le manque remarquable dans ce domaine en réponse aux souhaits des visiteurs des espaces dédiés à la mémoire historique de la résistance et de la libération sur l'ensemble du territoire, a-t-il expliqué.
Cette rencontre a été marquée par un hommage rendu à huit figures de la résistance issues de la région de la province de Larache, en reconnaissance de leurs valeureux services et de leurs sacrifices consentis pour la liberté et l'indépendance du Maroc, ainsi que par la distribution d'aides financières aux ayants droit d'anciens résistants.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :