Des interpellations en série à Errachidia, à Kénitra et à Tétouan

Trafic international de drogue et de comprimés psychotropes

21/10/2021

Les éléments du service régional de la police judiciaire d'Errachidia ont interpellé, jeudi matin sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), quatre individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel de trafic international de drogue et de psychotropes.

L'interpellation des suspects, âgés entre 25 et 52 ans et dont deux aux antécédents judiciaires, a été menée en coordination avec les éléments de la Gendarmerie Royale au niveau de la commune rurale de "Kadoussa" à environ 40 km de la ville d'Errachidia, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que les prévenus ont été appréhendés en flagrant délit de possession et trafic de 37 paquets de chira, pesant une tonne et 48 kilogrammes.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, à l'effet d'identifier les éventuelles ramifications de cette activité criminelle et de déterminer tous les actes criminels imputés aux personnes suspectes, ajoute la même source. La mise en échec de cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts intenses déployés par les services sécuritaires pour lutter contre le trafic de drogue et de psychotropes, conclut le communiqué.

Par ailleurs, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Kénitra ont interpellé, mardi, sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), deux individus (50 et 53 ans), dont un repris de justice et un citoyen marocain ayant la nationalité espagnole, pour leur implication présumée dans une affaire de possession et de trafic de comprimés psychotropes.

L'arrestation des deux prévenus a eu lieu immédiatement à leur arrivée à bord d'un véhicule léger à la gare de péage sur l'autoroute reliant Tanger et Kénitra, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), ajoutant que les opérations de fouille ont permis la saisie de 8.985 comprimés psychotropes de type "Rivotril", plusieurs téléphones portables et une somme d'argent de 60.000 DH, soupçonnée provenir du trafic de drogue et de psychotropes.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, à l'effet d'identifier les éventuelles ramifications de cette activité criminelle et appréhender l'ensemble des personnes impliquées dans ces actes, ajoute la même source.

Cette opération s'inscrit dans le cadre des efforts continus déployés par les services de la DGSN et de la DGST pour le démantèlement des réseaux de trafic de drogue et de psychotropes aux niveaux national et international, conclut le communiqué.

A Tétouan, les éléments du service préfectoral de la police judiciaire ont mis en échec, jeudi matin sur la base d'informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une opération de trafic de 7.620 comprimés psychotropes.

Ces comprimés psychotropes et une somme d'argent ont été saisis chez un individu qui faisait l'objet d'un avis de recherche à l'échelle nationale pour trafic illicite de substances psychotropes, émis respectivement par les services de la police judiciaire de Tanger et de Casablanca, indique la DGSN dans un communiqué.

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent, afin d'élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et de déterminer les éventuelles ramifications de ces actes criminels, souligne la même source.



Commentaires (0)
Nouveau commentaire :






LIBÉRATION
Adresse: 33, Rue Amir Abdelkader.
Casablanca 05-Maroc.
Tél.: 0522 61 94 00/04. Fax: 0522 62 09 72