Libération

De jeunes lauréats du concours "Wassel Sawtek" brillent de mille feux à Essaouira

09/08/2019

Essaouira a abrité dernièrement le concours "Wassel Sawtek" (Livre ta voix), un événement singulier dédié à l’exploration de jeunes talents dans le domaine du chant.
Lancé sur les réseaux sociaux du 1er au 30 juillet dernier par l’Association Moga’Jeunes, cet événement bénéficiait du concours de "Hit Radio" et de la "Fondation Hiba". Baptisé également '’Moga Voice’’, ce concours offrait à chaque jeune aimant et rêvant de chanter, l’opportunité de poster une vidéo d’une durée de 1min30 sur la page de l’Association Moga’jeunes.
Pour départager les différents candidats issus tous de la cité des Alizés, plus d’une dizaine au total, le principe consistait à se référer à la vidéo qui, à la date du 30 juillet dernier, rassemblait le maximum de « Likes » sur les réseaux sociaux, expliquent les organisateurs.
Dans une ambiance imprégnée de joie et d’allégresse, un public nombreux parmi les Souiris et les hôtes de la cité des Alizés se sont donc donné rendez-vous à Dar Souiri, le temps de partager avec l’ensemble des candidats au concours «Wassel Sawtek» des moments de convivialité et de partage, aux rythmes et sonorités de jeunes ambitieux de s’inscrire pleinement dans le chantier de développement socioéconomique lancé par le Maroc.
Par la même occasion, les deux premiers prix de ce concours exceptionnel, ont été remis respectivement à Hakim Bellaoui et à Salah Eddine Zhouri, par la Fondation « Hiba » et qui consiste en l’enregistrement d’une maquette dans un studio de musique.
Quant aux autres chanteurs et musiciens, candidats du concours, ils ont été les vedettes d’une soirée musicale de toute beauté, à laquelle on a bien voulu convier le public, le temps de venir découvrir le talent et le savoir-faire artistique et musical de ces stars qui promettent plus à l’avenir.
Dans une allocution de circonstance,  Othmane Mazzine, président de l’Association Moga’Jeunes, a dit toute sa joie et sa fierté de voir cet événement atteindre le résultat escompté, notant que l’objectif était de donner aux jeunes artistes talentueux cette chance de chanter en public, de combattre le trac, et de les encourager en renforçant chez eux la confiance en soi.
Ahmed Harrouz, au nom de l’Association Essaouira-Mogador, a loué, quant à lui, cette initiative pilotée par des jeunes amplement conscients de leur rôle, mais aussi déterminés à s’inscrire positivement aux efforts ainsi que dans la dynamique de développement enclenchée par le Maroc d’aujourd’hui et celui de demain, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
Approché par la MAP, Ahmed Ghayet, président de l’Association Marocains Pluriels, a relevé que ce concours est l’illustration de l’engagement citoyen et responsable de jeunes talents souiris à contribuer au rayonnement de leur cité.
 «En organisant ce show à la suite du concours Moga’Voice qu’ils avaient lancé sur les réseaux sociaux tout au long du mois de juillet dernier, ces jeunes ont réussi à mettre en lumière des talents confirmés dont regorge la cité des Alizés, en leur permettant de se produire devant un public nombreux dont des jeunes, des parents, des Souiris, des Souiris de cœur, et des touristes’’, a-t-il dit.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :