Libération

De Niro se lâche contre Trump

05/10/2019

Robert De Niro ne s'en est jamais caché: il ne porte pas du tout Donald Trump dans son coeur. Invité ce dimanche 29 septembre dans l'émission Reliable Sources sur CNN, pour faire la promotion de son film The Irishman qui signe ses retrouvailles avec Martin Scorsese, l'acteur en a profité pour critiquer de nouveau Donald Trump. Durant la campagne présidentielle, il s'était déjà illustré dans une vidéo dans laquelle il insultait carrément le candidat républicain. Il a récidivé en 2018 lors de la cérémonie des Tony Awards.
Au cours de l'interview, Robert de Niro a fait part de son soutien à la procédure d'impeachment (destitution) lancée par Nancy Pelosi et les démocrates à l'encontre du président américain. Ce dernier est en effet accusé d'avoir fait pression sur le président ukrainien afin qu'il ouvre une enquête pour déstabiliser Joe Biden, son principal opposant en vue de la prochaine campagne présidentielle. Cependant, l'acteur américain dit ne pas trop se faire d'illusion quant à la démission réelle du président. Il pense, en effet, que Donald Trump ne quittera pas la Maison Blanche, même si le Congrès votait sa destitution. "Il dirait que c'est truqué ou quelque chose comme ça," a-t-il déclaré sur CNN.
Robert de Niro s'est ensuite véritablement lâché, révélant tout le mal qu'il pensait de Donald Trump. "Ce type a tout ce qui était possible de faire - au-delà même de ce que j'avais imaginé. Le lendemain de son élection, je me suis dit qu'il fallait lui laisser une chance, mais il est bien pire que tout ce que j'avais imaginé. (...) Il est taré, une partie de lui est tout simplement folle. (...) Nous devons le mettre dehors ! (...) Ce gars ne devrait pas être président. Point final," s'est insurgé l'acteur, visiblement très en colère.
Et lorsque le journaliste a évoqué la salve de critiques et d'insultes reçus par Robert de Niro après son discours lors des Tony Awards, ce dernier a répliqué par "qu'ils aillent se faire f…", avant de s'excuser auprès de la production de l'émission. "Nous sommes à un moment de l'histoire de notre pays où ce gars agit comme un gangster. Il ne cesse de dire et de faire des choses et on ne cesse de répéter : 'C'est terrible. On est dans une situation terrible.' On est dans une situation désastreuse et ce type continue d'agir comme il le fait sans être arrêté," a-t-il conclu.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :