Libération

Colloque national sur la jeunesse africaine à Dakhla

Organisé en marge du Forum Crans Montana

14/03/2019

La ville de Dakhla accueille aujourd’hui un colloque national sous le thème ''La jeunesse africaine et l'édification de la paix et du progrès en Afrique'', organisé à l'initiative de l'Association de la régionalisation avancée et de l'initiative d'autonomie.
Ce colloque, qui a lieu en marge du Forum Crans Montana (14 au 17 mars), bénéficiera du concours du Centre Sahara et Afrique pour les études stratégiques, avec l'appui de la wilaya de la région de Dakhla-Oued Eddahab, du Conseil de la région, du ministère de la Jeunesse et des Sports, et de la commune rurale d'Aousserd, indique un communiqué des organisateurs.
Cette rencontre s'insère dans le sillage de l'accompagnement des capacités de la jeunesse de Dakhla dans l'optique de son implication effective dans l'espace géostratégique africain en vue d'appuyer les questions du développement local et régional.
Elle s'inscrit aussi dans le cadre de l'accompagnement des contributions des jeunes à l'animation du dialogue diplomatique entre les peuples du continent, pour servir les questions du développement, de la paix et de la stabilité.
Lors de ce colloque, les participants devraient débattre de l'évolution des besoins des jeunes africains, des moyens d'appuyer et de développer leurs capacités en leur permettant de s'intéresser davantage aux différentes questions sociétales nationales, régionales et internationales dans la perspective de les rendre aptes à participer au processus de prise de décision et à s'exprimer en toute liberté.
Au menu des débats figurent également l'examen de la stratégie de promotion des campagnes médiatiques en Afrique à la faveur de la jeunesse du continent, des plaidoyers auprès des gouvernements africains en vue de comprendre les besoins des jeunes, et la mise en application de politiques visant à les aider à surmonter les défis posés, tout en les protégeant contre tous les aspects liés à la violence.
Le colloque vise aussi à institutionnaliser la gestion des questions de la jeunesse africaine à travers l'adoption d'une stratégie au niveau de l'Union africaine (UA), à asseoir les bases d'un dialogue parallèle autour des jeunes africains en vue de réaliser les objectifs du développement, explique la même source.
Figurent au coeur des discussions programmées dans le cadre de ce colloque, d'autres questions liées à ''La jeunesse africaine: quelle politique de qualification et d'édification des capacités et de l'autonomie'', ''Les jeunes et les moyens de la contribution agissante à la préservation de la paix et de la sécurité internationales'', ''La jeunesse et l'action diplomatique dans la gestion des conflits'', ''La jeunesse africaine face aux défis du développement et aux problématiques de la migration'' et ''La stratégie d'immunisation de la jeunesse africaine contre la violence et l'extrémisme''.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :