Libération
Clôture du Festival régional du théâtre hassani à Dakhla : Le théâtre au service du patrimoine hassani

21/04/2009 Nour-Eddine Salouk

Clôture du Festival régional du théâtre hassani à Dakhla : Le théâtre au service du patrimoine hassani
Le rideau est tombé sur la 4ème édition du Festival régional du théâtre hassani à Dakhla dans une ambiance festive en présence, cette fois-ci et contrairement à la soirée d’ouverture, d’un parterre plus représentatif des autorités de la ville et d’un  public nombreux. La représentation de la pièce « Diga âla M’Kabba » a remporté le grand prix du Festival de l’Association Anfass.
Trois troupes venues des trois grandes régions du Sud marocain  ont rivalisé pour mériter les applaudissements du public. La 4ème édition  s’impose désormais dans l’espace culturel régional comme levier du développement local; le public, visiteurs et invités du Festival ont été gratifiés par des soirées culturelles : art hassani, chants, danses et poésie. Les faiblesses au niveau de l’écriture dramatique, dialogue, structure dramatique, jeu, déplacement…des pièces en compétition sont autant d’aspects que les initiateurs de la culture locale et du théâtre hassani en particulier devront revoir pour une meilleure cohésion des modalités de l’écriture dramatique en hassani. Le théâtre est universel, les peuples et les cultures du monde s’en servent pour communiquer, échanger et renforcer les liens. C’est dans cette perspective, nous ont déclaré des membres de l’Association Anfass, que s’inscrit le Festival régional du théâtre hassani, pour le bon plaisir d’un public réactif.
Pendant cinq jours,  la ville de  Dakhla avait rendez-vous avec l’art, les artistes et les professionnels du métier dans une symbiose expressive. Au même titre que le Festival Mer et Désert  qui se tient aussi à Dakhla, la 4ème édition du Festival régional du théâtre hassani participe à la promotion et au développement des provinces du Sud.
De création récente, le Festival se perpétue pourtant grâce au partenariat entre l’Association Anfass, fondatrice de l’événement et la direction régionale de la Culture dont le directeur, en homme aguerri, a dès le début compris les aboutissants d’une telle approche pour la sauvegarde et la consolidation du patrimoine culturel local. Une percée qui devrait inspirer les autorités locales, les élus et les forces vives de Dakhla qui se sont joints à la fête. Le Grand Prix de la 4ème édition représentera les provinces du Sud dans deux rendez-vous nationaux :   Salé et  Casablanca.
 

Palmarès de la 4ème édition du Festival régional de Dakhla
1- Prix du jury : Ex æquo « Amnate l’youm » de la troupe Sakia Al Hamra-Laâyoune/Boujdour Hamra  &   « Lamrabte boumarghaya » de la troupe Habachi Guelmim/S’mara
2- Prix Meilleure interprétation féminine : Ex aequo Soukaïna Aâmar-Laâyoun & Fatima Aba  Ali-S’Mara
3- Prix meilleure interprétation masculine : Ex aequo : Sidi Ahmed Chagga-Dakhla & Ali  Akbar-Laâyoun
4- Grand prix du Festival : « Diga âla M’kabba » de l’Association Anfass pour le théâtre et les arts dramatiques (Oussarde) / Oued Eddahab/Lagouira