Libération

Bouillon de culture

15/04/2019 Libé

Colloque à El Jadida

Un colloque international sur la mémoire historique commune entre le Maroc, le Portugal et le Brésil, sera organisé dans la ville d'El Jadida, à l'occasion du 66-ème anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple, a annoncé jeudi à Rabat le Haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération (HCAR), Mustapha El Ktiri.
Prévu du 24 au 26 août, cet événement sera l'occasion de débattre et mettre en lumière l'histoire des relations maroco-portugaises, notamment la présence portugaise dans la ville d'El Jadida qui a duré 267 ans, a souligné M. El Ktiri dans une déclaration à la MAP, lors d'une exposition historique et culturelle sur la résistance nationale contre le colonialisme entre le 15ème et le 20ème siècle, tenue à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc à l'initiative de la Fondation Sidi M'chiche Alami.
Lors de ce colloque, il sera question de faire de la mémoire historique entre les trois pays une opportunité pour promouvoir la culture de paix et renforcer ainsi davantage les relations bilatérales entre le Maroc et ces pays amis, a-t-il soutenu.

Soirée artistique

L'ambassade du Liban au Maroc a organisé, vendredi soir à Rabat, une soirée artistique pour célébrer les relations historiques et l'échange culturel entre le Maroc et le Liban, sous le thème "Cèdre et Arganier".
L'ambassadeur de la République libanaise à Rabat, Ziad Atallah, a souligné dans une allocution que les relations entre les deux pays et peuples marocain et libanais frères sont "historiques et prometteuses", précisant que ce qui distingue les deux peuples est leur "éloignement de l'extrémisme et de la radicalisation et leur foi dans les valeurs de modération".
Le diplomate libanais a indiqué, dans ce sens, que les deux peuples sont imprégnés d'une culture et d'un art authentique, assurant que cette occasion vient confirmer la profondeur des relations entre le Maroc et le Liban et refléter le rapprochement entre les deux.
Il a, par ailleurs, ajouté que l'ambassade du Liban au Maroc veille à renforcer et développer ces relations bilatérales aux niveaux culturel, artistique et économique, notant qu'après son accréditation à Rabat, il n'a trouvé "que des portes ouvertes et des mains tendues". D'un autre côté, M. Atallah a fait savoir que "l'intégrité territoriale et nationale des deux pays et la sécurité de leurs peuples sont sacrées".


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :