Libération

Appel à la promotion du dialogue entre les jeunes et les responsables selon une approche participative

21/07/2018 Libé

Clôture des travaux du Forum sur "la participation de la jeunesse à la prise de décision"

Le Forum régional sur "la participation de la jeunesse à la prise de décision" a clôturé, jeudi à Rabat, ses travaux par l'adoption de plusieurs recommandations appelant à un dialogue entre les jeunes et les responsables dans le cadre d'une approche participative en vue de garantir l'intégration effective des jeunes dans ce processus.
Les participants à cette rencontre, organisée par le Forum "Azzahra pour la femme marocaine", en partenariat avec la région de Rabat-Salé-Kénitra et l'Agence américaine pour le développement international, ont mis l’accent sur l’importance cruciale de la participation des jeunes à la lumière de l’activation des différentes instances de gouvernance, mises en place conformément aux dispositions de la Constitution du Royaume, dont le Conseil consultatif de la jeunesse et de l’action associative.
Ils ont également rappelé le rôle du système éducatif et de la formation en tant que facteurs de réussite de toute politique publique relative aux jeunes.
Dans une déclaration à la MAP, la présidente du forum, Aziza Bekkali Kacimi, a indiqué que les recommandations adoptées par cette rencontre régionale soulignent l’impératif pour les décideurs d’impliquer les jeunes, dans le cadre d’une approche de proximité et de communication", dans l’élaboration des différentes stratégies les concernant et de réfléchir à la mise en place de nouveaux mécanismes à même de leur faciliter une participation effective.
"Les jeunes sont les leaders de demain et doivent s’engager entièrement dans la continuité des réformes entreprises par le Royaume dans un climat d’appartenance et de solidarité", a-t-elle soutenu, insistant sur l'encouragement d'une véritable participation de ces jeunes et non juste une "participation symbolique".
Pour sa part, la présidente de la commission de la culture, de l’éducation, de la formation et de la recherche scientifique appliquée du Conseil de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Naima El Bouigrimni a mis en avant la nécessité impérieuse de faire participer les jeunes aux différents processus de prise de décision "comme force de proposition qui contribuera au développement du pays".
"Les jeunes doivent participer à l’élaboration des différentes politiques publiques en s’engageant notamment dans les élections locales, ce qui facilitera leur responsabilisation au sein de la société", a-t-elle dit.
Cette rencontre a été marquée par la participation de plus d'une centaine de jeunes issus des différentes associations et instances politiques, civiles et consultatives. Plusieurs débats ont été organisés entre des responsables gouvernementaux de haut niveau avec ces jeunes en vue d'échanger les expériences, évaluer les acquis et débattre des perspectives de la participation de cette catégorie dans la prise de décision aux niveaux national et régional.
La séance d'ouverture de ce forum s'est déroulée notamment en présence du chef du gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, du ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi et du président du Conseil de la région Rabat-Salé-Kénitra, Abdessamad Sekkal.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :