Libération

29ème journée du championnat GNFE II : Une manche à l’avantage du Stade Marocain

21/04/2009 TARIK RAYANE

29ème journée du championnat GNFE II : Une manche à l’avantage du Stade Marocain
La 29ème journée du championnat de seconde division du Groupement national de football élite (GNFE II), dont les débats ont eu lieu dimanche, a profité pleinement au Stade Marocain, seule équipe du trio de tête à s’imposer. Le leader, le FUS, s’est contenté du partage des points, au moment où le WAF, troisième du classement, a été doublé à domicile.
Ainsi, la formation stadiste peut se targuer de sa bonne opération, assurant l’essentiel dès le premier half, passant trois buts à la Renaissance de Settat, un menacé direct par la relégation. Grâce à ce quinzième succès de la saison, le SM conforte sa place de dauphin, portant son capital points à 52 unités, soit six longueurs de retard sur le FUS.
Ce dernier, qui n’arrive plus à gagner depuis six journées, n’a pu faire mieux qu’un nul blanc en dehors de ses bases face à l’Union de Témara, un abonné du ventre mou du classement. Si le FUS est parvenu à s’en tirer à bon compte, il n’en est pas le cas pour le Wydad de Fès coiffé au poteau à la maison par le CODM qui, lors de la précédente journée, avait déclaré forfait. Les Meknassis ont retrouvé le championnat du bon pied, surprenant le WAC après avoir scellé le sort de cette explication sur le score de deux buts à zéro.
Une défaite qui perturbe en quelque sorte les cartes des Fassis, désormais troisièmes avec 50 points, qui auront fort à faire pour atteindre leur objectif qu’est l’accession à la cour des grands.
En bas du tableau, il y a lieu de citer en premier la victoire, la quatrième d’ailleurs, du bon dernier, le Wafa Wydad. Le CWW, contre toute attente, a pris le meilleur (3-2) sur le Racing de Casablanca qui occupe conjointement la quatrième place (45 pts) avec Chabab Houara, vainqueur de l’Union de Sidi Kacem par deux buts à zéro. Si le Wafa Wydad a pu renouer avec le succès, ce n’est pas le cas pour les autres mal barrés. A commencer par l’Olympique de Marrakech, avant dernier, défait par le Youssoufia de Berrechid sur le score de deux buts à zéro. Le TAS, quinzième, n’a pu lui aussi éviter la défaite, cédant le pas du côté de Tanger face à l’Ittihad local (1-0).
Pour ce qui est des autres rencontres, le Rachad Bernoussi a été l’auteur d’un carton, s’offrant le Chabab d’Al Hoceima, en perte de vitesse sur le large score de quatre buts à un. Quant à l’Ittihad de Fkih Ben Saleh, qui alterne le bon et le moins bon, il a été accroché par l’Union sportive de Mohammedia, un but partout.
Il convient de rappeler en dernier lieu que le championnat GNFE II, à l’instar de l’exercice GNFE I, fera relâche en cette fin de semaine pour laisser place à l’épreuve de la Coupe du Trône, édition 2008-2009. Tous les matches du tour des huitièmes de finale se joueront ce week-end, à l’exception de la rencontre devant opposer le Wydad au Moghreb de Fès qui se trouve reportée à une date ultérieure. Et ce, en raison du match retour des demi-finales de la Ligue arabe des clubs champions que disputeront les Rouge et Blanc contre l’équipe tunisienne du CS.Sfaxien. A l’aller, les deux protagonistes ont fait match nul, un but partout.


o  Zouaghi «re»limogé
Le Tunisien Kamal Zouaghi, entraîneur de l’OCS, a été démis samedi de ses fonctions et remplacé par son adjoint Mbarek Keddani, apprend-on auprès du club.
“Cette décision a été prise lors d’une réunion du comité directeur du club, en raison des relations tendues entre l’entraîneur et les joueurs et de la faiblesse des résultats”, a expliqué le porte-parole de l’OCS.
Kamal Zouaghi avait pris les destinées des Safiots début février dernier en provenance du Kawkab de Marrakech qui l’a également limogé.
Mbarek Keddani, qui avait déjà assuré l’intérim après le départ de Abdelhadi Sektioui, sera assisté par Abderrahim Benkhati, ancien joueur du club et actuel entraîneur des gardiens de but, selon la même source.