Libération
238.000 élèves de l'enseignement public ont eu leur bac

19/07/2018 Libé

Un total de 238.550 élèves, inscrits dans l'enseignement publié et privé, ont passé avec succès les examens du baccalauréat lors des sessions ordinaire et de rattrapage 2018, avec un taux de réussite de 71,91 % contre 65,20 % en 2017.
Le ministère de l'Education et de l'Enseignement supérieur a indiqué dans un communiqué que les filles représentent 53,73 % du total des élèves ayant réussi les épreuves du baccalauréat.
Concernant la répartition des admis par branche, le ministère a ajouté que le nombre total de bacheliers des branches scientifique, mathématique et technique a atteint 152.944 élèves avec un taux de réussite de 72,69 %, alors que pour les branches littéraires et de l'enseignement traditionnel, leur nombre s'est élevé à 84.515 élèves avec un pourcentage de réussite de 70,89 %.
Pour les filières internationales du baccalauréat marocain, le nombre total des candidats retenus a atteint 17.743 élèves avec un taux de réussite de 97,82%. Par ailleurs, 2128 candidats ont réussi les cycles du baccalauréat professionnel, avec un taux de réussite de 52 %.
Le nombre d’élèves en situation de handicap qui ont bénéficié de l'adaptation des épreuves de l'examen national unifié du baccalauréat et des conditions de déroulement et de correction a atteint 172 élèves, avec un taux de réussite de 86,62 %, alors que le nombre de candidats libres admis lors de cette session a atteint 21.242 élèves, soit un taux de réussite de 37,49 %.
Les épreuves de la session de rattrapage se sont déroulées dans les mêmes conditions que celles de la session normale, marquées par l'implication "sérieuse" et "responsable" de tous les acteurs, précise-t-on de même source, soulignant que le taux de présence a atteint 94,74 % parmi les élèves scolarisés.
Le nombre de candidats scolarisés dans l'enseignement public et privé ayant passé avec succès les examens du baccalauréat au titre de cette session s'est élevé à 51.357 élèves, soit un taux de réussite de 45,35 %.
S'agissant des cas de tricherie, un total de 2.740 cas a été enregistré lors des deux sessions de l'examen du baccalauréat, contre 3.068 cas en 2017, soit une régression de 10,69% grâce aux nouvelles dispositions adoptées, a relevé le ministère.
Le ministère a, dans ce sens, salué l'adhésion "exemplaire" des enseignants dans la mise en œuvre des nouvelles mesures visant à renforcer la crédibilité du baccalauréat marocain et assurer l'égalité des chances pour tous les candidats, ainsi que l'assiduité dont ils ont fait preuve lors de cette échéance nationale importante, tout en mettant en avant les efforts déployés par les autorités publiques, les services sécuritaires et les médias, en vue d'assurer le déroulement de ces examens dans les meilleures conditions.


Commentaires (0)
Nouveau commentaire :